PLYMOUTH FUN ROAD

Writting, Music, Draw or Photography ? Qui seras-tu ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 * H i . . . ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Ewan Newton

avatar

Féminin Nombre de messages : 88
Age : 26
YOUR FAVOURITE SONG : I don't wanna be in love - Good Charlotte
Date d'inscription : 05/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody =(
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: * H i . . . ?   Dim 11 Mai - 15:29

Ewan faisait les cents pas dans sa chambre depuis bientôt une demi-heure. Il attendait le taxi avec un mélange d'impatience et de peur. Il était affreusement anxieux à l'idée de partir 5000 km plus loin de sa chère ville Seattle. Cela faisait plus de 6 mois qu'il avait décidé de partir, et 3 mois que c'était "officiel". Maintenant, c'était décidé : Le taxi arriverait d'ici peu et l'avion décollerait dans un peu plus de 2 heures.

3 jours avant, le jeune homme avait commencé à préparer ses affaires. Bien sûr, si ça n'avait tenu qu'à lui, il se serait pris le jour avant, mais sa mère avait insisté qu'il s'y prenne à l'avance. Plus tard, il saura qu'elle aura bien réagi ! Il avait surtout pris des vêtements, des feuilles, son bloc de dessin, une multitude de crayons, stylos, gommes, un ordinateur portable, un iPod etc. etc. Après tout, il allait passer l'année suivante là-bas !

3 jours avant, il n'était pas encore stressé. Il s'était insrit là-bas surtout pour améliorer ses connaissances de l'art, et comme il adorait écrire, il s'inscrivit au groupe "Writting", composé d'écrivains, journalistes, etc. Il se réjouissait, bien sûr, de pouvoir passer du temps avec de nouveaux visages qui étaient, comme lui, anxieux de partir vers un nouvel endroit.

Mais maintenant, milles pensées l'empêchaient de se calmer. Il savait bien que ça n'allait pas être facile : Il n'avait jamais été une personne très ouverte et sociale, étant plutôt du genre à attendre qu'on vienne vers lui avant d'entreprendre quelque chose. Il espérait vivement qu'il allait bien s'intégrer, qu'il allait enfin trouver des amis avec qui il s'entendrait réellement. Des gens qui partagaient, comme lui, la passion de l'art.

Il vérifia pour la énième fois ses bagages, ouvrant sa trousse de toilette, les multiples poches, afin de se rassurer. Oui, il avait tout et était prêt à partir. Il entendit le klaxon du taxi qui l'attendait à la porte d'entrée et il descendit les marches 4 à 4, avant de devoir remonter en se rendant compte qu'il avait oublié ses balises ^^°. Puis, il se tourna vers ses parents, soupira en voyant sa mère essuyer une larme et les enlaça tous les deux. Il murmura un faible "je vous aime" et entra dans la voiture. Il vérifia sa tenue : T-shirt avec un col bleu ciel, blue jean, ses converses bleu marine. C'était sûrement assez potable pour une première arrivée. Il agita la main en direction de ses parents et le taxi démarra.

2 généreuses heures plus tard, Ewan se retrouva dans l'avion en destination de Plymouth. Une grosse boule au ventre, il accepta avec reconnaissance la bouteille d'eau qui lui tendait l'hôtesse de l'air. Puis, l'avion décolla. Ewan se rendit enfin compte qu'à présent, il ne pouvait plus retourner en arrière.

Plusieurs heures plus tard, fatigué et meurtri, Ewan arriva à l'aéroport. Là, il du à nouveau prendre un taxi qui l'amena vers son futur chez-soi. Il mit ses écouteurs sur ses oreilles et écouta de la musique pour calmer son stress. Malgré le long vol, il avait un gros noeud dans la gorge et les mains toutes transpirantes. Finalement, il arriva, enfin !


Déposant ses grandes valises sur le trottoir, il vit les énormes bâtiments et regarda ceux-ci, bouche-bée. Il s'avança lentement et finit par s'asseoir sur ses valises. Et maintenant, il faisait quoi ?

_________________
« You’re so afraid of what people might say… »

« But that's okay 'cause you're only human. »



Dernière édition par Ewan Newton le Dim 11 Mai - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Johnson
Poetically Speaking
avatar

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : The Kooks - Seaside
YOURS ACTIVITIES : Writting - Listing Music
Date d'inscription : 04/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody ?
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Dim 11 Mai - 17:11

Sam avait décidé quelques mois après son inscription et acceptation à Plymouth, qu'elle arriverais plus tôt là bas, pour s'habituer aux changements. Pour une Irlandaise comme elle qui n'avait jamais visiter les USA, c'était une première.
La veille de son départ pour Plymouth, elle revenait d'Italie, où elle avait rendue visite à sa famille Italienne, histoire de les revoir une dernière fois avant de partir pour pratiquement toute une année. Ses bagages étaient donc prêt la veille au soir,
elle n'avait plus qu'à attendre le lendemain matin à 7h, et elle prendrais l'avion direction les États-Unis. Elle espérer beaucoup de choses de cette année. Avant tout, elle voulait découvrir le pays, et bien sur réussir dans ces études. L'écriture, sa passion
et tout ce qui touche à l'art, elle était bien décidé à en faire son métier. Et des amis, avec qui elle pourrait partager.. tout et n'importe quoi. Sam tournait en rond dans sa chambre depuis une heure, se demandant si elle n'avait rien oublié. Puis elle décida
d'aller se coucher, même si elle était persuadée qu'elle ne trouverait pas le sommeil.

5h. Son réveil sonna. Sam était épuisée après sa nuit agitée. Elle n'avait du dormir que quelques heures à peine. Elle se leva, et se prépara. A 6h, elle dit aurevoir à sa mère et ses 4 frères et soeur. Elle ne savait pas quand elle aller les revoir, mais en tout cas, surement pas de si tôt. Son père l'emmena donc à l'aéroport, où elle devait prendre l'avion dans une heure. Elle prit ses bagages, alla s'enregistrer, et attendit. Puis, un appel se fit, elle devait embarquer. Elle salua son père, elle n'était pas adepte des adieux, et lui non plus. A 7h, elle décolla, direction l'Amérique. Cette fois, elle y était. Et pas de possibilité de faire machine arrière, et elle ne le souhaitait pas, malgrès une appréhension certaine.

Lorsqu'elle atterrit, le jour était levé depuis a peine quelque heure. La journée commençait seulement. Elle prit un taxi direction l'université. Arrivé devant le grand bâtiment, un grand sourire s'afficha sur le visage de Sam.

Il faisait déjà chaud, et le soleil était au rendez-vous. Des étudiants étaient déjà dehors, à profiter du beau temps. Sam pris ses bagages, et avança à l'intérieur du hall. Elle se présenta à l'entrée, où on lui indiqua sa chambre. Elle s'y rendit alors et elle découvrit une chambre assez spacieuse, avec un grand lit deux places au milieu de la pièce, un bureau, un coin de salle de bain, en bref, tout ce qu'il faut pour vivre convenablement.

1 semaine était passée depuis l'arrivée de Sam à Plymouth. Elle en avait profiter pour visiter l'université, et les villes alentours. Aujourd'hui Sam était matinale. Elle se leva de bonne heure, déjeuna et s'habilla rapidement. Elle voulait profiter du soleil, et écrire. Elle descendit alors dans le hall, son bloc note et un crayon à la main.

Arrivé au bout du hall, elle aperçut plus loin devant l'université, un jeune homme brun, qui avait l'air d'une taille moyenne, assis sur ses valises. Cela ne faisait aucun doute, il était nouveau, et venait tout juste de débarqué. Sam se décida à aller vers lui, simplement pour aller lui parler. Elle s'avança alors. Arrivé à sa hauteur, le garçon n'avait pas l'air de l'avoir vu, il semblait plongé dans ses pensées. Sam sourit, et lui dit:

" - Tu es nouveau ? "

Question inutile certes, mais c'était la seule phrase qu'elle avait trouver pour engager la conversation. Le jeune homme sursauta, et se retourna vers elle..

_________________
" La Vie imite l’Art bien plus que l’Art n’imite la Vie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/samantha-j
Ewan Newton

avatar

Féminin Nombre de messages : 88
Age : 26
YOUR FAVOURITE SONG : I don't wanna be in love - Good Charlotte
Date d'inscription : 05/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody =(
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Dim 11 Mai - 17:50

Ewan venait de s'asseoir sur ses valises et fouilla dans ses poches pour trouver son portable. Il n'avait aucune idée de la personne qu'il allait appeler, mais le simple fait d'avoir son portable dans ses mains le rassurait. Il écrivit donc un message banal à sa mère du style "Je suis arrivé, il fait beau, tout va bien" et remit celui-ci dans sa poche. Puis, il observa rêveusement le gazon vert et tendre de l'université. Il était très fatigué, et n'avait envie que d'une chose : Trouver l'entrée de l'uni et monter dans sa chambre.

Le jeune homme sursauta soudainement quand il entendit une jolie voix féminine. Ca commençait bien ! Il n'arriverait sûrement pas à lui demander où était l'entrée vu qu'il était tellement timide ! Il se retourna brusquement et se trouva face à face avec une jeune femme qui lui souriait. Il baissa brusquement les yeux et se leva poliment, comme sa mère le lui avait appris. Ewan toussota pour éclaircir sa voix et leva les yeux vers la jeune femme.


« Euh oui. »

Balbutia-t-il. Il se mordit sur la lèvre. Il se trouvait tellement stupide ! Ce n'était pas très compliqué pourtant, mais il avait toujours de la peine à parler aux filles. Cela n'avait pas changé depuis qu'il était adolescent et cela s'améliorait que très lentement. Plus jeune, il n'arrivait même pas à regarder les gens dans les yeux et parlait toujours "à la bouche" de la personne ^^.

Puis Ewan se ressaisit et se dit qu'il valait peut-être mieux demander l'entrée. La jeune femme avait l'air de s'y connaître déjà et d'être là depuis plus longtemps que lui, car elle n'avait pas de bagages et semblait -contrairement à lui- reposée.

« Euh vous, je veux dire, tu sais où est l'entrée de l'uni ? »

Il ne savait pas s'il devait la vouvoyer ou la tutoyer, mais comme elle l'avait tutoyé, il se dit que ça faisait plus décontracté s'il disait "tu" également.

Ewan paraissait très froid au premier abord, mais c'était uniquement sa timidité bien sûr. Il regretta déjà d'être venu ici. Ca allait être tellement dur de s'intégrer ! Il voulait absolument s'ouvrir aux autres et pouvoir être plus aisé quand il engageait une conversation. Au fond de lui-même, c'est pour cela qu'il était venu : Il voulait pouvoir parler aux gens normalement, les regarder dans les yeux, ne pas être stressé quand une jolie fille lui adressait la parole.

* T’as encore un bout de chemin devant toi. *

Se dit-il avec amertume, avant de laisser ses pensées de côté pour écouter la jeune fille qui lui expliquait divers endroits (entre autre l'entrée) de l'université.

_________________
« You’re so afraid of what people might say… »

« But that's okay 'cause you're only human. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Johnson
Poetically Speaking
avatar

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : The Kooks - Seaside
YOURS ACTIVITIES : Writting - Listing Music
Date d'inscription : 04/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody ?
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Dim 11 Mai - 21:59

Quand le jeune homme la vit, il se leva, la regarda et lui répondit. Elle avait l'impression de se voir à sa propre arrivée, une semaine plus tôt. Perdue, épuisée et totalement paniquée. Enfin, quoi de plus normal quand on débarque dans un lieu totalement inconnu et où l'on ne connait personne. Et peut être qu'il voulait aussi être seul, il avait peut être lui aussi fait un long trajet pour arriver jusque là. Soit, elle lui indiqua l'entrée, et quelques autres bâtiments à savoir.

- L'entrée, c'est juste là bas au fond, les grandes portes. Tu suis l'allée, et hop tu y es.

Puis elle lui désigna le grand parc où les étudiants commençaient à affluer.

- Et ça c'est le parc, très grand, enfin là c'est seulement un bout de terrain. Et encore plus loin derrière le gymnase, les terrains de sport extérieurs, et l'inévitable salle des fêtes.

Elle se retourna vers lui, et lui sourit. Il avait vraiment l'air perdu, et désorienté. Elle s'empressa alors d'ajouter:

- Et ne t'inquiètes pas, tu t'intégreras vite, les gens sont sympa. Et au faite, tu étudies quoi ici?


Elle n'avait pas tord, le peu de gens qu'elle avait rencontré se révélait être agréable, et après tout, ils étaient tous embarqué dans le même bateau, et ils y avaient beaucoup de nouveau, et tous étaient là car ils avaient au moins une chose en commun, l'art. En une semaine, Sam avait pu faire un bref état des lieux et des personnes déjà présente. Son résultat global était positif. De plus si Ewan était dans la catégorie "writting", il venait déjà de se faire une amie. Et qu'importe s'il y est ou pas, si il était perdu, Sam ne se ferait pas prier pour l'aider, elle ne change pas ses bonnes habitudes, et aider les autres, elle aime.

De plus, le garçon à qui elle parlait avait quelque chose... d'attirant, qui le rendait mignon, enfin quelque chose d'inexplicable. Peut être ses yeux pratiquement noir? Ou ses cheveux en bataille? Bref, il ne devait pas laisser indifférent les filles et avec ce coté mystérieux au premier abord, il devait en faire craquer plus d'une, sans doute.

Les étudiants se faisaient des plus en plus nombreux dehors, et la température commençait à grimper, malgrès l'heure encore assez matinale. L'école était vraiment peuplé. Si le temps comptait rester clément une grande partie de l'année scolaire, cette dernière allait surement être très intéressante.

Sam, quant à elle, attendait la réponse du garçon..

_________________
" La Vie imite l’Art bien plus que l’Art n’imite la Vie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/samantha-j
Ewan Newton

avatar

Féminin Nombre de messages : 88
Age : 26
YOUR FAVOURITE SONG : I don't wanna be in love - Good Charlotte
Date d'inscription : 05/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody =(
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Lun 12 Mai - 15:20

Ewan observa la jeune fille pendant qu'elle parlait, sans vraiment faire attention à ce qu'elle disait. Elle était jolie avec ses beaux cheveux noirs aux mêches bizarres. Il se disait qu'elle avait une coupe de cheveux étrange, comme si elle les avait coupé elle-même et qu'elle avait dû aller chez le coiffeur pour arranger le tout, mais ça lui plaisait. Il se ressaisit et observa les étudiants qui s'avançaient en direction du parc. Ils avaient tous l'air heureux, souriaient et riaient tous ensemble. Quand ils passèrent près de la jeune fille et de lui, ils dirent "salut", comme si c'était la chose la plus normale du monde. Ewan se sentit tout de suite mieux : C'était agréable de pouvoir commencer une "nouvelle vie".

La jeune fille termina ses explications et Ewan hocha la tête pour dire qu'il avait compris. Il allait sûrement se perdre plusieurs fois, mais il savait déjà où se trouvait l'entrée de l'uni, c'était déjà ça !

« Heum, je..., merci. »

Marmonna-t-il avant de se rendre compte que ce n'était pas très convainquant.

« Je veux dire, c'est sympa. »

Effectivement, il n'avait pas l'habitude de se faire traiter de cette façon. A Seattle, il était toujours le rejeté, celui qu'on ne regardait pas. La jeune fille l'avait tout de suite remarqué et lui avait donné le sentiment d'être quelqu'un. Rien que pour ça, il l'appréciait déjà.


« Je suis dans le groupe "Writting", même si je dessine pour mon plaisir. Et euh... toi ? »

Demanda-t-il un peu plus fort que la phrase d’avant. Il se demandait s’il y avait des gens différents dans chaque groupe, où si toutes les personnes étaient un peu pareil. Souvent, les musiciens étaient des gens extravertis et très joyeux, mais il n’en savait rien.

Finalement, il se tut et se concentra sur la jeune fille. Trop souvent ses pensées s’éloignaient vers des choses peu importantes. Il fallait qu’il apprenne à se concentrer sur une seule chose…

_________________
« You’re so afraid of what people might say… »

« But that's okay 'cause you're only human. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Johnson
Poetically Speaking
avatar

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : The Kooks - Seaside
YOURS ACTIVITIES : Writting - Listing Music
Date d'inscription : 04/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody ?
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Lun 12 Mai - 18:37

Le garçon avait totalement l'air perdue dans ses pensées, et Sam se demandait si il l'écoutait, de toute façon, il connaissait le principal, et si il voulait savoir quelque chose, il pouvait lui demander. Un petit groupe d'étudiants passant devant eux, et les saluèrent tout en continuant leur chemin. Sam sourit, les gens était de plus en plus nombreux à Plymouth, le début des cours se faisait imminent, une nouvelle année aller débuter.

Après avoir terminer les explications d'usages à savoir sur PF, le jeune homme à qui elle s'adressait hocha la tête avant de la remercier. Il semblait timide, et Sam se demander si c'était du à sa présence, ou si il était d'un naturel discret. Ou encore tout simplement les deux. En tout cas, sa timidité de faisait qu'ajouter à son charme, déjà présent. A un instant, Sam eu l'impression de se revoir, toute petite, elle qui avait peur d'aller vers les gens, et qui balbutier à la moindre parole prononcer et dont le teint virer au rouge tomate dès qu'on l'interrogeait ou la fixer ne serais-ce qu'une minute. Heureusement, cela avait totalement disparu depuis son adolescence. Elle se reconcentra alors sur le jeune garçon en face d'elle.

Un sourire très large s'afficha sur le visage de Sam lorsque ce dernier lui dit qu'il faisait partie de la catégorie '' Writting ''

- Pareil que toi, Writting. L'écriture dans la peau. Depuis pratiquement toujours. Mais dès que je peux, je gratte ma guitare.

A ce moment, un sentiment encore inconnue de Sam se fit ressentir., elle avait des papillons au ventre, ce qui ne lui était plus arrivé depuis une paire d'année. Sam était bien. Une belle année en perspective s'annonçait, et elle commençait petit à petit à connaitre des personnes, en l'occurrence lui, ce jeune garçon, qui faisait partie du même groupe qu'elle. Joyeuse coïncidence d'ailleurs.

- Et au faite, tu t'appelles comment?

Savoir le prénom d'une personne, ça peut s'avérer être utile, surtout dans le cas échéant.

_________________
" La Vie imite l’Art bien plus que l’Art n’imite la Vie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/samantha-j
Ewan Newton

avatar

Féminin Nombre de messages : 88
Age : 26
YOUR FAVOURITE SONG : I don't wanna be in love - Good Charlotte
Date d'inscription : 05/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody =(
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Mar 13 Mai - 16:04

Ewan était effectivement perdu dans ses pensées. Il l'était toujours. Il n'arrivait pas à se concentrer sur une chose comme il faudrait, et les gens avaient fini par s'habituer à son "absence" quand on lui parlait. En fait, ce n'était pas fait exprès. Quand il était un peu troublé par la personne qui lui parlait, il devait automatiquement penser à son comportement qui l'énervait. Il ne voulait pas être timide, non, il aurait bien voulu être un garçon ouvert, avec qui on s'entend bien et avec qui on a l'impression de se sentir en sécurité. Pourtant, il n'y arrivait pas. Donc, pour l'instant, on le connaissait encore comme "celui qui est timide et qui n'arrive pas à parler à personne".

Au fond, il espérait que la jeune femme en face de lui n'était pas intimidée par son comportement quelque peu étrange. Beaucoup de personnes croyaient qu'il n'avait pas envie de parler avec elles, parce qu'il ne parle pas beaucoup, mais c'est -encore une fois- sa timidité qui prenait le dessus.

Ewan croisa le regard de la jeune femme en levant les yeux et ne put s'empêcher de sourire. Un tout petit sourire, qu'on ne voyait presque pas, mais qui était bien présent. Il était heureux de savoir qu'elle avait l'écriture dans la peau, elle aussi. Il avait déjà l'impression de s'être trouvée une amie.


« Ah... On va dire que je sais jouer du piano, même si je n'ai jamais pris de cours. L'art c'est une grande partie de ma vie, donc j'ai un peu touché à tout, mais l'écriture ça me passionne quand même plus. »

Il s'était quelque peu forcé à dire quelque chose sur lui. Il ne voulait pas paraître inintéressant, et savait bien que les conversations ne se résumaient pas à des "moi aussi" et des "oui" ou "non".

Finalement, il prit ses deux valises. Il était crevé et voulait voir sa chambre. Il espérait vivement que la jeune femme viendrait avec lui. Distrait comme il était, il était bien capable de se perdre, même si c'était presque impossible.

« Ewan. »

Répondit-il à nouveau tout doucement.

« Et toi ? »

Demanda-t-il, avant de reposer une de ses valises pour passer une main nerveuse dans ses cheveux. Il avait ce tic depuis qu'il était petit. A l'origine, c'était pour essayer de "coiffer" ses cheveux en bataille, mais il n'avait jamais réussi. Il était exactement comme Harry Potter (sans les lunettes mochues ^^) et aurait bien aimé pouvoir se les couper, mais la seule fois où il les avaient coupés complètement, il avait l’air d’un singe, alors il avait laissé le coiffeur et restait avec ses cheveux en bataille.

Maintenant par contre, ce tic était par pur stress. Cela avait changé avec les années, et il ne s’en rendait même plus compte. Pourtant, même si ce tic était normalement un signe chez les machos, chez Ewan, ce n’était évidemment pas le cas. Mais il faut dire que cela suscitait tout de même une sorte d’attendrissement. Il faut dire qu’il avait l’air particulièrement mignon dans ces moments-là !

_________________
« You’re so afraid of what people might say… »

« But that's okay 'cause you're only human. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Johnson
Poetically Speaking
avatar

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : The Kooks - Seaside
YOURS ACTIVITIES : Writting - Listing Music
Date d'inscription : 04/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody ?
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Mar 13 Mai - 22:31

Certes, il avait un comportement quelque peu étrange, mais Sam n'y fit pas attention. Elle aurait réagit comme lui avant. Elle connaissait bien la personne timide et renfermée, très bien même, un peu trop à son gout. Ne pas s'ouvrir aux autres, et avoir 'peur' d'adresser la parole à quelqu'un, enfant, elle avait souvent été confronté à ce problème. Mais du jour au lendemain, elle eu pris conscience de quelque chose, qu'elle ignore toujours, mais qui l'aida à se 'débloquer', en quelques sortes. Et elle pensait pareil que le garçon, ils se ressemblaient à première vue. Ils écrivaient tout les deux, mais avait aussi une passion pour la musique. Elle n'avait jamais connu de personne passionnée à la fois d'écriture et de musique, enfin le peu de personne qu'elle avait connu comme tel, se révélait bien inintéressants, ou très lourd, du genre à ne plus là lâcher d'une semelle.

Avant de lui dire son prénom, il saisit ses deux valises, l'air exténuer. Surement voulait-il pouvoir se reposer? Et c'était tout à fait normal. Sam se demanda si elle devait se proposer de l'aider? Après tout, il avait peut être envie d'être seul? De pouvoir être au calme pour réfléchir, se remettre les idées en place avec son voyage? Ou peut être avait-il envie qu'elle l'accompagne, qu'elle le guide un peu? Sam décida que si il ne montrait pas de signe de réticence de sa présence, elle lui proposerais son aide.

Il lui annonça son nom. Ewan, elle avait déjà connu des gens avec des prénoms dérivés, mais jamais d'Ewan. Ça lui allait bien. Elle sourit en le regardant. Il avait passer sa main dans ses cheveux, d'un air désinvolte, qui accentuait son charme, une fois de plus. Ses cheveux, quant à eux, n'en devinrent que plus ébouriffés. C'était surement un tic, car il ne semblait pas avoir les autres manies des garçons qui faisaient ça pour épater la galerie. Puis, elle pensa qu'elle devait avoir l'air stupide, et plutôt que de rester la bouche ouverte à baver devant lui, elle pourrait lui répondre.

- Samantha, mais Sam c'est plus court.

La revoilà qui souriait, et il lui rendit son sourire, plus timide. Elle se décida alors à proposer son aide, au pire, il refuserait, au mieux, il accepterais. Et elle espérer intérieurement qu'il opterais pour la deuxième proposition.

- Heu, tu veux peut être aller dans ta chambre? Si tu veux, je peux t'y accompagner.. Histoire de parler, et heu.. de t'aider.


Elle ne savait pas quoi dire, et pensa qu'il refuserait certainement. Elle devait passer pour une fille bizarre. Enfin, elle attendit sa réponse, en se demanda si il été toujours plongé dans ses pensées..

_________________
" La Vie imite l’Art bien plus que l’Art n’imite la Vie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/samantha-j
Ewan Newton

avatar

Féminin Nombre de messages : 88
Age : 26
YOUR FAVOURITE SONG : I don't wanna be in love - Good Charlotte
Date d'inscription : 05/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody =(
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Mer 14 Mai - 19:15

C'était une situation fort différente pour le jeune homme. Normalement, on l'envoyait toujours valser, les filles le trouvant trop timide pour commencer une conversation avec lui, les garçons le trouvant trop différent pour parler. La jeune fille en face de lui l'intriguait : Elle était gentille avec lui, avait l'air de vouloir l'aider à s'intégrer, à connaître des gens. Les autres personnes ne le comprenaient jamais. Ils ne comprenait pas que, quand on était tellement renfermé sur soi-même, il était très difficile de s'ouvrir aux autres. Sam, quant à elle, avait soit du vivre une situation pareille, soit connaître quelqu'un qui était comme lui.

Ewan trouva la jeune femme de plus en plus intéressante. Elle avait un joli prénom, pas trop courant, qui lui allait bien aussi. Elle n'était pas une des filles fashion-victim qui traînent pendant leurs journées et ne font rien d'intéressant. Elle avait des yeux profonds et doux et une coupe de cheveux -quoiqu'un peu bizarre, selon Ewan- très originale.

« Sam... Enchanté. »

Répondit-il un peu banalement. C'était stupide ce qu'il venait de dire : On ne disait pas "enchanté" aux gens de son âge, mais c'était sorti comme ça, il n'y avait pas vraiment réfléchi. D'ailleurs, il disait souvent des choses qu'il ne pensait pas vraiment, juste pour "l'étiquette". Parfois, il aurait voulu que ses parents lui donnent plus de liberté lorsqu'il était plus jeune, car il avait toujours eu l'impression d'étouffer dans ce monde de politesse et d'attention.

Samantha lui proposa alors de l'aider à trouver sa chambre. Ewan la regarda, intrigué et étonné. Cela lui faisait chaud au coeur de voir qu'elle se souciait de lui. On voyait bien qu'il était exténué -le stress l'ayant empêché de dormir-, mais elle aurait très bien lui montrer le chemin et le laisser là. Au lieu de ça, elle lui avait souri, et lui avait proposé de l'aider. Ne sachant que dire, Ewan répondit quand même.

« Oh euh... »

Dit-il en rougissant un peu.

« C'est euh, très gentil... Volontiers, je risque de me perdre. »

Ajouta-t-il en souriant. C'est vrai qu'il la trouvait étrange, mais lui aussi était un garçon très étrange, alors cela ne lui posait pas de problème. Il préférait les personnes étranges et captivantes que des limaces ennuyeuses et qui parlent pour ne rien dire (remarque, Ewan aussi avait beaucoup de peine à dire des choses intéressantes qui valaient vraiment la peine d'être écoutées ^^).

Finalement, Ewan saisit ses deux valises et commença à marcher en direction de l'université, Sam le suivant à ses côtés. Le jeune homme décida d'engager une conversation, plutôt que de marcher côte à côte sans rien dire. Il voulait beaucoup connaître Sam un peu plus que son prénom, et décida donc de se renseigner sur ses origines.

« Tu... es là depuis longtemps ? Tu arrives de loin ? »

Demanda-t-il, un peu hésitant. C'était à nouveau une question pas très intéressante, mais il ne savait pas quoi dire, Sam le troublant beaucoup trop...

_________________
« You’re so afraid of what people might say… »

« But that's okay 'cause you're only human. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Johnson
Poetically Speaking
avatar

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : The Kooks - Seaside
YOURS ACTIVITIES : Writting - Listing Music
Date d'inscription : 04/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody ?
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Mer 14 Mai - 21:02

Sam souriait toujours. Sa façon de parler, bien différente des autres, mieux que certaines personnes. Il était poli et timide, ça se voyait. Mais c'était loin d'être un défaut. D'ailleurs, elle lui répondit qu'elle aussi été enchantée. Et c'était vrai après tout. Sam eu peur d'insister avec sa question pour lui demander si il voulait qu'elle l'accompagne. Mais, sa peur eu vite fait de disparaitre, quand il accepta, en rougissant. Sam trouvait sa mignon. Les garçons qui rougissaient, et qui était agréable, c'était plutôt rare.

Puis, Ewan saisit ses deux valises, et avança. Sam se joint à lui, et ils commencèrent à marcher, en direction du hall d'entrée. Elle lui fut très reconnaissante, quand il engage la conversation. C'était une preuve qu'il ne se désintéresser pas d'elle, au contraire, il voulait peut être apprendre à la connaitre? D'ailleurs, si c'était le cas, c'était tout à fait réciproque. Il l'intriguait. Et parlait avec lui, lui faisait plaisir.

- Je suis arrivée il y a une semaine, je voulais visiter et m'habituer. C'est la première fois que je suis aux USA. Je suis Irlandaise, je suis née là bas, et j'y est pratiquement tout le temps vécu. Donc, c'est tout nouveau pour moi.

Tout en marchant, ils se regardaient, et tout les deux se souriaient. Sam lui retourna sa question.

- Et toi, tu viens d'où?

Il devait avoir fait un long voyage, et il n'y avait pas de signe apparent permettant de savoir d'où il était originaire. Quoi qu'il en soit, Sam attendit sa réponse, toujours en continuant de marcher. Ils marchaient d'un pas ni trop lent, ni trop rapide, et ils se rapprocher de l'entrée du grand bâtiment, car la distance qui les séparait de ce dernier, n'était pas énorme. Sam espérait fortement ne pas buter dans quelque chose, ou se retrouver face contre terre en un rien de temps. Elle préfère être vigilante en présence de beau garçon, un accident est si vite arriver quand on est troublé, et elle parle en connaissance de cause.

Comme la fois où elle croisa garçon qu'elle regardait depuis des mois dans une rue. Il arrivé en face d'elle, et Sam lui sourit bêtement, et elle se pris presque instantanément un poteau bas de plein fouet. Déjà qu'en temps normal le rouge lui montait facilement aux joues, ce jour là, sa capacité à devenir rouge atteignit des sommets, et elle ne tenait pas à ce que sa recommence, malgrès qu'elle n'étais pas particulièrement maladroite. Certes, ce petit 'incident' remontait à l'école primaire, mais elle s'en souvient encore comme si cela c'était passait il y a peu de temps. D'ailleurs, elle se moquait ouvertement d'elle même quand on lui rappeler ce passage de sa vie. Aussi, elle renonça à contre cœur de regarder le garçon, afin de regarder là où elle allait, ce qui était préférable.

_________________
" La Vie imite l’Art bien plus que l’Art n’imite la Vie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/samantha-j
Ewan Newton

avatar

Féminin Nombre de messages : 88
Age : 26
YOUR FAVOURITE SONG : I don't wanna be in love - Good Charlotte
Date d'inscription : 05/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody =(
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Mer 14 Mai - 22:46

Ewan et Sam marchaient en direction du beau bâtiment où se trouvaient toutes les chambres. Le jeune homme avait l'impression que tout le monde les regardait, voyait comment lui, Ewan, parlait avec une fille à ses côtés. Certes, ce n'était pas la première fois, mais quand il parlait à une fille, il était fixé par une vingtaine de paires d'yeux qui se moquaient de lui et le regardaient de façon ironique. Là, bien sûr, personne n'y prêtait attention, mais Ewan avait tout de même croyait tout de même sentir tous les regards posés sur Sam et lui.

Quand il apprit que Sam était irlandaise, il sourit. Lui aussi venait d'Europe. Il avait toujours vécu en Amérique et se sentait Américain, mais ses origines étaient bel et bien en Angleterre. D'ailleurs, il avait prévu d'y retourner, mais son inscription à cette université l'en avait empêché.

« D'accord, je vois. Eh bien moi je... viens de Seattle, où j'ai vécu jusqu'à maintenant. C'est la première fois que je pars de chez moi... »

Il fit une petite pause pendant laquelle il réfléchissait au bien que lui faisait cette décision. Il sentait qu'il avait fait le bon choix ; Cette aventure lui ouvrait l'esprit, le rendait plus courageux et plus fort, et surtout, il pouvait faire ce qu'il aimait et en apprendre plus sur l'art.

« Mes parents sont anglais, et mes origines sont là-bas, mais je ne me suis jamais senti anglais. »

Pourtant, Ewan n'avait jamais réussi à acquérir l'accent typique d'Amérique. Il avait gardé ce petit accent anglais pointu de ses parents. Cela ne faisait qu'augmenter son désarroi. Il aurait tant voulu être comme les autres et parler l'Américain' !

Finalement, les deux jeunes gens se retrouvèrent devant la grande porte d'entrée. Assez impressionné, Ewan finit quand même par poser une de ses valises et ouvrir la porte. Il laissa passer Sam et entra à son tour dans le grand bâtiment. Tout était somptueux, et le jeune homme serait resté encore plusieurs minutes à admirer les lieux, si Sam ne l'avait pas interpellé pour le rappeler sur terre. Eh oui, il s'évadait très rapidement ! C'était d'ailleurs un de ses pires défauts : Il était sans cesse dans la lune et rêvait tout le temps ! D'ailleurs, sa façon d'être reflétait beaucoup son caractère. Il avait les cheveux en bataille, oubliait parfois de fermer un bouton, mettait deux chaussettes de couleur différente, se perdait -souvent- ! Sam l'avait ramené à la "réalité", et Ewan lui en était bien reconnaissant.

_________________
« You’re so afraid of what people might say… »

« But that's okay 'cause you're only human. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Johnson
Poetically Speaking
avatar

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : The Kooks - Seaside
YOURS ACTIVITIES : Writting - Listing Music
Date d'inscription : 04/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody ?
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Jeu 15 Mai - 21:28

C'était donc pour ça qu'il n'avait pas de signes apparent d'être originaire de tel ou tel pays. Il venait tout simplement d'Amerique. Malgrès que le fait qu'il était originaire d'Angleterre, et c'est seulement avoir appris ça, qu'elle remarqua qu'il avait un accent typique de l'angleterre. Oui, seulement maintenant, car depuis qu'elle lui parlait, elle n'avait pas beaucoup remarquée, ayant elle même un petit accent, et étant trop occupé à regarder ses beaux yeux, mais maintenant qu'elle faisait la distinction avec l'accent Americain, cela ressortait plus.

Pour Ewan aussi, c'était la première fois qu'il quittait sa famille, et se retrouvait dans un endroit totalement inconnu, bondé de gens inconnu aussi, évidement. Sam fut rassurée, elle se sentit beaucoup moins seul, et trouver que l'année démarrait bien, en perspective. Depuis une semaine, cela faisait beaucoup de changement. Un décalage horaire, le sommeil a rattraper, s'habituer au rythme américain, etc. Mais maintenant qu'elle commençait à prendre l'habitude, et qu'elle se rendit compte qu'elle n'était plus seule, tout allait pour le mieux.

Ils arrivèrent assez vite, devant le grand bâtiment, ou plutôt, devant les grandes portes. Ewan lui ouvrit la porte. Il était mignon, et galant, que demandait de plus. Quand il entra à son tour, il fut immédiatement impressionné par la pièce. Et Sam aussi, par la même occasion, bien que ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait dans cette endroit, mais c'était tellement surprenant, grand et somptueux, qu'on n'en rêverait presque. Sam se tourna vers lui, et le vis admirer la salle de fond en comble et de haut en bas. Puis son regard s'arrêta sur une voute.

- Impressionnant la première fois n'est ce pas? Et même les fois suivante enfaite.

Sam remarqua qu'elle l'avait sorti de sa rêverie.

- Il faut que tu vois la réception, histoire de savoir où tu seras.

Et elle lui désigna le réceptionniste, un peu plus loin devant. Il devait savoir dans quel chambre il se trouvait, et avec qui, se serait surement pratique pour savoir où déposer ses affaires.. Ewan traina alors ses bagages avec lui, et s'approcha de l'homme, et lui parla. Sam préféra rester un peu en retrait, attendant qu'il est fini.

Après quelques minutes d'explications de la part du réceptionniste, Ewan revint vers Sam.

_________________
" La Vie imite l’Art bien plus que l’Art n’imite la Vie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/samantha-j
Ewan Newton

avatar

Féminin Nombre de messages : 88
Age : 26
YOUR FAVOURITE SONG : I don't wanna be in love - Good Charlotte
Date d'inscription : 05/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody =(
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Jeu 15 Mai - 22:09

Le jeune homme avait finit par sortir de sa rêverie grâce à Sam. Si celle-ci ne l'avait pas donné une petite bourrade dans le coude, il serait sûrement encore resté là pendant un bout de temps ! La pièce était magnifique, énorme (elle devait sûrement avoir la taille de tout un étage dans sa maison) et somptueuse. En fait, il n'y avait rien de très surprenant : L'université était réputée pour être la meilleure école d'art du monde entier. Beaucoup de futurs artistes s'y étaient rendus dans le passé, et Ewan avait la chance de pouvoir étudier dans cet endroit magnifique.

« C'est vraiment... Impressionnant. »

Murmura-t-il, toujours bouche-bée devant l'ampleur de la pièce. Bien sûr, il avait déjà vu des salles magnifiques, des hôtels sublimes, mais il n'avait jamais vu d'université aussi somptueuse.

Puis Sam lui indiqua qu'il fallait s'adresser à la réception. C'est vrai qu'il ne voulait pas passer sa journée à admirer le hall d'entrée Razz Ewan lui fit bien reconnaissant : Au moins, comme ça, il ne se payait pas trop l'air c*n ^^.

« Oh... Merci. »

Il attrappa ses deux valises et se dirigea vers la réception. Un homme mûr dans la quarantaine le salua d'un sourire. Il était habillé, comme dans les hôtels, d'un bel uniforme noir très élégant. Ewan se sentit légèrement déplacé avec ses jeans et ses converses, et cela l'intimida encore plus.

« Bonjour. »

Dit-il au receptionniste, qui le salua à son tour. Puis, après avoir tapé son nom dans l'ordinateur, il lui distribua les documents les plus importants : Ses clés pour la chambre et la porte d'entrée (pour si jamais il rentrait plus tard que 11 heures ^^), un horaire, une carte de la ville, les règles de l'uni et d'autres dossiers d'information.

* Quel service ! *

Pensa le jeune homme. Même chez lui à la maison ce n'était pas un service pareil. Bien sûr, Maman s'occupait toujours du dîner, du souper, des rendez-vous, mais de là à lui donner tout ce dont il avait besoin...

Encore plus impressionné, Ewan retourna vers Sam, avec ses deux valises dans les bras, les dossiers sous les bras et les clés dans la bouche.

« Ch'est bon, on peut y aller. »

Essaya-t-il de dire avant de se sentir -encore une fois- très stupide. Il aurait pu mettre ses clés ailleurs avant de parler "la bouche pleine". Ce n'était pas très gentleman-like, se dit-il après coup.

Bref. Ewan rougit une fois de plus et détourna les yeux de Sam pour se concentrer sur les ascenseurs.

_________________
« You’re so afraid of what people might say… »

« But that's okay 'cause you're only human. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Johnson
Poetically Speaking
avatar

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : The Kooks - Seaside
YOURS ACTIVITIES : Writting - Listing Music
Date d'inscription : 04/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Nobody ?
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: * H i . . . ?   Ven 16 Mai - 19:10

Quand il revint vers elle, il avait ses clés dans sa bouche, et un mal fou à porter ses affaires. Ce qui fit rire Sam.

- Tu veux que je t'aide à porter quelque chose?

Elle ne pouvait pas le laisser tout porter jusqu'à sa chambre. Il accepta, et lui donna les brochures que le réceptionniste lui avait donné quelque secondes plus tôt, et il garda ses valises et les clés. Ils avancèrent le long du couloir pour rejoindre le dortoir d'Ewan. Le couloir était rempli de portes, portant toutes des numéros. C'était le couloir réservé aux garçons. Aucun bruit, même le plus infime soit-il n'émanait de ces portes closes. Ce qui n'était pas étonnant vu le temps radieux au dehors. Tout le monde devait être sorti profiter.

Ils continuèrent de marcher quelques minutes, en silence. Ewan regarder les numéros de portes, à la recherche du sien. Le couloir semblait long et interminable. De là où ils se tenaient, ils n'en voyaient ni le début, ni la fin. Après quelques minutes de marches et de contemplation, Ewan s'arrêta brusquement devant une porte. Une très grande porte, tout à fait comme les autres. Sam s'arrêta soudainement et manqua de lui foncer dedans, même si certes le contact physique avec Ewan ne lui aurait pas déplu, elle se retenu juste à temps. Il contemplait la porte, l'air béat. Il était surement reparti dans ses pensées.

- Heu, c'est ta chambre?


Sam se doutait bien que c'était sa chambre, mais elle avait dis ça surtout pour le sortir de ses rêveries. Il sursauta, et saisit les clés qu'il tenait. Il chercha laquelle était là bonne, et l'enfonça dans la serrure. Un cliquetis se produit alors, il hésita quelque seconde, et ouvrit la porte de sa chambre. Il rentra instantanément, et l'air qu'il avait dans la hall en contemplant le plafond n'était rien par rapport à l'expression qu'il eu quand il découvrit la chambre. Ce fit encore sourire Sam, qui restait en retrait, ne savant pas si elle devait rentrer ou non. Elle resta sous le pas de la porte, en continuant de le regarder admirer sa chambre, le sourire aux lèvres.

_________________
" La Vie imite l’Art bien plus que l’Art n’imite la Vie. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/samantha-j
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: * H i . . . ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
* H i . . . ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLYMOUTH FUN ROAD  :: .:. UNIVERSITY .:. :: •> HALL-
Sauter vers: