PLYMOUTH FUN ROAD

Writting, Music, Draw or Photography ? Qui seras-tu ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I wish I could see you [Mercredi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Dusky
Poetic & Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : Weezer - Pork and beans
YOURS ACTIVITIES : Piano - basket-ball - cooking
Date d'inscription : 01/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH:
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: I wish I could see you [Mercredi]   Jeu 1 Mai - 20:33

[ Petite précision, ce sujet sera pv avec celui ou celle qui voudra bien me répondre =) ]

En ce milieu d'après-midi, c'est un Julian rêveur qui se promène en ville. Seul pour le moment, comme il aime l'être. Il n'a plus cours avant demain après-midi; et plutôt que de rentrer s'enfermer dans sa chambre d'étudiant, il préféra se promener. Depuis quelques jours, il pense beaucoup à sa mère. Celle qui a vraiment tout fait pour lui et qui est à l'origine de ce qu'il est aujourd'hui. Ju' est un grand garçon mais ça n'empêche qu'il a souvent envie de voir sa mère. Contrairement à beaucoup de personnes de son âge, il est énormément attaché à sa mère. Son père ayant fuit à sa naissance, pour faire sa vie avec une autre, ils ont toujours vécu ensemble, tous les deux. Ils ont toujours été très proches et Julian ne s'en cache pas. Au contraire, il n'a pas honte de lui. Pour le moment, il n'a pas le temps, ni les moyens d'aller lui rendre visite. Pourtant, Ju' sait que ça lui ferait le plus grand bien. La dernière fois qu'il l'a vu remonte à six semaines. Autant dire que sa madre lui manque cruellement. Mais le jeune américain ne se laissa pas tomber dans une quelconque nostalgie. Non, il se dit qu'avec un peu de chance il pourrait retourner à Los Angeles plus tôt qu'il ne l'espère.

En parlant de chance, les pas de Julian le guidèrent jusqu'à la fontaine. C'est un lieu qu'il a déjà fréquenté quelques fois. C'est le lieu idéal quand on recherche la tranquilité, encore plus que le parc; parce qu'au parc, il y a toujours quelqu'un. A la fontaine c'est différent. Bref, Julian s'arrêta et s'approcha de cette grande fontaine. Le jeune homme se pencha au dessus de l'eau, retira sa capuche qu'il a sur la tête puis regarda son reflet. Le ciel bleu, ses cheveux en bataille, un oiseau qui passe par-là, sa bouille de jeune homme heureux, il trouve tout cela beau, esthétiquement parlant. Dusky resta ainsi quelques instants à contempler cette douce harmonie. Puis finalement il fit un pas en arrière et s'assit sur le bord de la fontaine. Il retira sa veste qui lui tenait chaud, en plein soleil. Enfin, il respira profondément, un léger sourire se dessinant au coin de ses lèvres.

Après plusieurs instants, Julian se tourna, se demandant s'il a en sa possession une pièce. Qui sait, peut-être qu'un voeu fait devant cette fontaine le propulserait à Los Angeles ?! Le jeune homme farfouilla donc dans sa poche. Ses doigts touchèrent son I-Pod. Nop, pas question qu'il le jete à l'eau! En cherchant mieux, il trouva une pièce équivalente à un quart de dollar. Ju' ferma alors les yeux, fit son voeu et jeta la pièce derrière lui, dans l'eau. Il resta dans cette position puis rouvrit les yeux. C'est à ce moment-là qu'il vit quelqu'un en face de lui. Le jeune homme se pinça les lèvres, comme s'il craignait que cette personne vienne le questionner au sujet de son voeu. Mais qu'importe, il assumerait ses faits et gestes. Après tout peut-être que cette jeune personne comprendrait.

_________________


Dernière édition par Julian Dusky le Ven 9 Mai - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/julian-dus
Mercredi Koren
Best day of the Week!
avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 29
YOURS ACTIVITIES : writting, writting, writting and... writting? XD
Date d'inscription : 27/04/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: nobody right now...
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Sam 3 Mai - 16:00

C'était un fait, Mercredi adorait le soleil. Quoi que adorer n'était peut être pas assez fort pour décrire cela. Elle était follement amoureuse du soleil. Ce n'était donc pas étonant de la voir sortir de sa chambre étudiante ce jour là, ses enormes lunettes de soleil sous le nez, ses écouteurs sur les oreilles et son bloc note à la main. Une heure plus tôt, elle s'était glissée sous la douche, après avoir allumer la radio et mis le volume au maximum, chantonnant et dansant en se lavant les cheveux. Elle était ressortie une demie heure plus tard, propre et heureuse, et s'était postée devant son armoire pour choisir ses vêtements. Après de longues minutes de réflexion, elle avait finalement opté pour un débardeur rayé noir et jaune, un jean's gris, ses Converses noire et donc ses fameuses lunettes, les jaunes. Elle avait des dixaines et des dixaines de paires de lunettes de soleil, toutes assorties à au moins l'un de ses vêtements. Comme quoi, chassez la féminité, elle revient au galop...
Une fois sortie du campus, se dirigeant vers la ville, Mercredi se demanda où elle pourrait bien aller profiter du soleil. Le déclic se fit alors dans sa tête. La fontaine aux voeux! Elle adorait cet endroit, car il y avait toujours beaucoup de monde, et cela lui permettait de trouver l'inspiration pour creer les personnages de ses romans. Une fois arrivée à destination, elle s'installa en face de la fontaine, assise en tailleur sur le carré d'herbe, et admira l'endroit. Elle y était déjà venue de nombreuses fois mais ne se lassait jamais de revenir, tant elle trouvait le lieu magnifique. Pour une fois, il n'y avait personne, mis à part un jeune homme. Celui ci lui disait quelque chose, et elle en déduit donc qu'il devait être inscrit à l'université. Vu qu'elle ne pouvait pas mettre son nom, elle comprit qu'il faisait partie d'un autre groupe que celui des écrivains. En effet, mis à part quelques rares personnes comme Opale, Mercredi ne frequentait que les membres de son groupe, et ne connaissait donc pas les autres étudiants de l'école. Dommage d'ailleurs, car celui ci parraissait plutôt mignon... Elle le regarda s'assoir sur le bord de la fontaine, chercher quelque chose dans sa poche - une pièce à coup sur - et jeter la dite chose dans la fontaine, les yeux fermés.
Mercredi sourit à cette vision. Elle baissa alors la tête. Son bloc note, qu'elle avait posé sur ses genous quelques minutes avant, était rempli de son écriture, droite et serrée. Elle comprit alors que, par automatisme, elle avait retranscrit la scène se passant devant ses yeux, sans même s'en rendre compte. Lorsqu'elle releva la tête, elle croisa le regard du jeune homme. Elle se demandait quel voeu il pouvait bien avoir pu faire mais ne lui demanda pas. Elle se contenta de sourire gentillement et de lancer un vague :

- Salut...

Elle n'était pas du genre à faire ami ami avec les membres des autres groupes, à cause des tensions régnant à l'université entre ces dit groupes, mais le jeune homme lui parraissait fort sympathique.

_________________
Mercredi
To Write Love On Her Arms...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/mercredi-k
Julian Dusky
Poetic & Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : Weezer - Pork and beans
YOURS ACTIVITIES : Piano - basket-ball - cooking
Date d'inscription : 01/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH:
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Dim 4 Mai - 18:30

Le soleil brûlait la surface de la peau de Julian qui ne trouvait pas cette sensation trop désagréable. Sans pour autant pouvoir se proclamer sadomasochiste, il trouvait que cette overdose de soleil faisait plâner une ambiance de vacances. Ayant vécu pendant de longues années à Los Angeles, le jeune homme est habitué au soleil et aux journées chaudes, très chaudes. C'est d'ailleurs l'un des éléments qui lui manque le plus depuis son arrivée ici. Enfin, on ne peut pas tout avoir. Julain restait silencieux, une attitude qui colle parfaitement au comportement qu'adoptent les gens qui sont solitaires dans l'âme. De plus, il joue très souvent de la musique. Et quand c'est le cas, il se retrouve à chaque fois propulsé dans un monde à part, quasiment enfermé dans une bulle de bonheur. Enfin dans ce cas-là c'était un peu différent puisqu'il ne jouait pas. Bref, son attention se reporta sur la demoiselle qu'il avait juste en face de lui. Il se demanda brièvement depuis combien de temps elle pouvait bien être assise là, à le regarder plus ou moins. En tout cas, elle était arrivée quand il avait encore les yeux fermés car à son arrivée, le lieu était totalement désert.

Si Dusky a parfois un comportement de garçon solitaire ça n'empêche qu'il aime rencontrer de nouvelles têtes. Il aime le contact humain, surtout quand il s'agit de rencontrer des jeunes gens de son âge. Cette demoiselle, par exemple, qui le regardait, assise sur la pelouse en face. Elle avait de jolis traits et semblait être très calme, un peu comme lui. C'est la première fois que son regard croisait le sien. Elle avait certainement à peu près le même âge que lui, à quelques mois près. Elle prit l'initiative de le saluer. Julian lui répondit en lui faisant un signe de la main, accompagné d'un beau sourire. Pour le moment il était toujours assis sur le bord de la fontaine mais plus pour longtemps. En effet, ce serait plus logique qu'il s'approche d'elle pour discuter. Ce n'est pas forcément pratique de papoter quand on est séparés par une dizaine de mètres. Ju' fit donc l'effort de se lever. Il reprit sa veste puis se tourna et s'approcha de la demoiselle. Oui, il confirme, elle est jolie.


"Salut, je m'appelle Julian.", dit-il en souriant; il la fixa un instant puis ajouta. "Mais tu peux m'appeller Ju' ".

Captivé par les yeux de la demoiselle, elle devait se demander ce qu'il avait à la regarder ainsi. Rien de particulier, c'est juste qu'elle avait de beaux yeux. Et ça, tous les garçons le remarquent vite. Julian secoua légèrement la tête pour redescendre sur terre. Il jeta un rapide coup d'oeil au bloc-notes qu'elle tenait. Apparemment, elle aime écrire. Le jeune américain sortit l'une de ses mains qui était dans la poche de son pantalon puis il désigna la pelouse, à côté d'elle, du bout de son index.

"J'peux m'assoir ?"

Julian lui fit un beau sourire. Non pas pour l'insciter davantage à accepter. Mais simplement parce qu'il sourit toujours beaucoup. Ce jeune homme n'est pas avard du sourire ni du compliment. Il s'est toujours comporté ainsi et ne compte pas changer de si tôt. C'est tellement plus agréable de voir quelqu'un qui sourit plutôt qu'une personne qui snobe les autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/julian-dus
Mercredi Koren
Best day of the Week!
avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 29
YOURS ACTIVITIES : writting, writting, writting and... writting? XD
Date d'inscription : 27/04/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: nobody right now...
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Dim 4 Mai - 19:45

Si le jeune homme trouvait Mercredi calme, c'était bien parce qu'il ne la connaissait pas. En effet, il n'y avait qu'avec les inconnus qu'elle restait sage. Le reste du temps, en compagnie de ses amis, c'était une vraie pile electrique, à sautiller partout, à rire et à papoter sans s'arrêter. Mais, en face de ce jeune homme, elle était intimidée et se contenta donc de sourire gentillement au signe de la main qu'il lui fit. Elle se demandait s'il allait rester assis sur la fontaine, s'il allait s'approcher d'elle ou encore si il allait tout bonnement et simplement partir. Après tout, il avait sûrement d'autres choses à faire, plutôt que de faire copain copain avec la fille aux cheveux oranges... Mais, étrangement, Mercredi avait tout sauf envie qu'il parte, même si elle n'aurait jamais su expliquer pourquoi. Elle le regarda alors s'approcher d'elle. Oui, c'était bien ce qu'il faisait, pas à pas, il s'approchait d'elle. Elle n'en revenait pas, tant elle n'était habituée à fréquenter la gente masculine. Elle lui fit alors un nouveau sourire timide, alors qu'il était à quelques mètres d'elle, enlevant sa paire de lunettes de son nez, pour le regarder droit dans les yeux. Elle savait parfaitement que son regard était son "arme" pour charmer les garçons, beaucoup de ses amies jalousant ses grands yeux verts, mais jamais, ô grand jamais, elle n'avait utilisé cette arme avant aujourd'hui. Bien sur, elle s'était parier à elle même pendant les vacances qu'elle se trouverait un petit ami pendant l'année scolaire, mais de là à sauter sur le premier inconnu passant par là... Ce n'était définitivement pas le genre de la maison!
Mais que se passait-il dans la tête de Mercredi? Pourquoi ne pouvait-elle pas s'empècher de le trouver très mignon? Elle en déduit que cela devait être le soleil qui tapait un peu trop fort cet après-midi. Elle avait du attraper une bonne insolation, qui lui avait déregler quelque chose dans le cerveau... Cela ne pouvait être que ça, sinon comme expliquer qu'elle se sentait attirée par le denommé Julian? Non, elle n'était pas attirée par lui, Mercredi Koren n'était jamais interessée par les garçons... C'était quelque chose d'impossible, comme les poules avec des dents ou les bonnes notes en philosophie...
Et pourtant, elle ne put s'empècher de se sentir génée sous le regard de Julian. Regard profond, semblant lire en elle comme dans un livre ouvert. Bien entendu, elle ne se doutait pas le moindre du monde des pensées du joli brun en face d'elle. Tentant tant bien que mal de faire bonne figure, elle lui sourit une nouvelle fois en tapotant l'herbe à côté d'elle de la main.

- Bien sur, fait comme chez toi!

Elle referma un peu trop rapidement son bloc note pour que cela ne paraisse suspect, mais elle ne voulait pas qu'il voit que tout ce qu'elle venait d'écrire était à son sujet. Elle posa tout aussi discretement le bloc note à côté d'elle, pour ne pas qu'il le prenne si l'envie venait de vouloir le lire. Elle lui sourit une nouvelle fois, se présentant à son tour.

- Enchantée, moi c'est Mercredi.

Elle se doutait bien que son prénom allait attirer une nouvelle fois un regard surpris, comme à chaque fois qu'elle se présentait. Mais ce n'était pas de sa faute si son père avait choisi un prénom aussi hors norme.
En y réflechissant bien, ce prénom correspondait assez bien à Mercredi. Après tout, tout le monde la connaissant un tant soit peu savait qu'elle était hors norme, inclassable... Et son prénom et son look allaient de paire avec son tempérament.
Chassant ces pensées de sa tête, elle sourit une nouvelle fois à Julian. Définitivement, il était à croquer. Elle sentit une sorte de noeud au creu de l'estomac en le regardant, sentiment inconnu et légèrement génant.

_________________
Mercredi
To Write Love On Her Arms...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/mercredi-k
Julian Dusky
Poetic & Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : Weezer - Pork and beans
YOURS ACTIVITIES : Piano - basket-ball - cooking
Date d'inscription : 01/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH:
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Dim 4 Mai - 20:15

Oui, Julian a le contact humain facile, surtout avec les filles. Pourquoi? Sûrement parce qu'il a été élevé par sa mère uniquement. Son père ayant fuit dès sa naissance, le jeune homme a grandit entouré de femmes, dont sa mère et sa grand-mère, aujourd'hui décédée. Mais cette facilité à pérorer avec les jeunes filles ne l'aide pas toujours pour ses conquêtes amoureuses. En effet, jusqu'ici, Ju' s'est contenté de n'avoir des petites amies que pour une semaine ou deux. Et puis plus rien, comme si c'est lui, et lui seul, qui n'est pas capable de faire durer une relation. Enfin ça, c'est à l'époque où il vivait encore à Los Angeles. Il n'est pas Plymouth depuis très longtemps et ne peut donc pas affirmer que ce même schéma se mettra en place. Car cet effet "papillon" ne lui convient pas du tout. Ju' aimerait bien une relation sérieuse, qui dépasse deux semaines, pourquoi pas des mois, par la suite. Enfin avant de s'imaginer la bague au doigt et père attentionné, il faut déjà trouver la personne idéale pour cela. Peut-être qu'elle est juste en face de lui, qui sait ? Dusky n'est pas devin et ne peut pas déjà prédire que cette demoiselle, aux cheveux d'une couleur fort originale, est ou non sa moitié. Mais bon, qu'avait-il ainsi à s'acharner sur cette envie de longue histoire d'amour passionnée? C'est sûrement dut aux jolis yeux verts de la demoiselle. On a tous vu au moins une fois dans notre vie un garçon ou une fille qui a de beaux yeux. Mais pour Ju', c'est la première fois qu'il en voit d'aussi verts. Comme quoi, il a bien fait de ne pas rester dans son coin. Alors pourquoi se priver de les regarder? Qu'est-ce qui lui assure qu'il aura un jour l'occasion de les revoir? Rien du tout, voilà pourquoi il eut bien du mal de s'en défaire.

Julian n'est pas un Don Juan mais il aime complimenter les filles. Enfin, il le fait quand il les connaît un minimum. Il n'en est pas encore arrivé au stade où des inconnus viennent vous dire dans la rue qu'ils aiment vos yeux ou votre silhouette. Les compliments, il les réserve pour les gens qu'il apprécie. Mais attention, pour qu'il les fasse, il faut les mériter un minimum. Logique finalement, tous les compliments se méritent, sinon c'est de la malhonnêteté pure et dure. Bref, après s'être noyé dans cet océan vert, Julian regarda la pelouse, à l'endroit exact où la demosielle tapota. Il s'installa donc, tout près d'elle. Ils auraient très bien pu se retrouver séparés l'un de l'autre par deux, trois mètres voire plus. Mais non, sans vraiment faire attention, Ju' s'assit à un tout petit mètre d'elle. Après tout ce n'est pas plus mal, ça leur permet de pouvoir apprécier au mieux les qualités physiques, l'un de l'autre. Mais non, il ne l'a pas fait exprès...


"Merci..."

Toujours très poli, Ju' lui fit un sourire. Pas un simple rictus, non non, c'était joli et franc. Bref, "face" à... Mercredi, il ne ressentait aucune appréhension particulière. Tiens, en voilà un prénom bien original. Mais Ju' s'est déjà retrouvé une fois confronté à une demoiselle qui portait ce prénom. Une fille qui avait vécu quelques semaines à peine dans le même quartier que lui, à Los Angeles. C'est donc pour cela qu'il ne roula pas des yeux ronds quand elle lui annonça son prénom. Au contraire, son sourire s'accentua. Probablement parce que ce prénom lui rappellait Los Angeles, et donc la raison pour laquelle il était venu à la fontaine cet après-midi. Julian fut de nouveau captivé par les yeux de la demoiselle. Ce vert, avec une pointe de miel très discrète, c'était tout simplement fabuleux. Lui avait-on déjà dit que ses yeux sont fabuleux? Peut-être, Ju' n'en sait rien. En tout cas, c'est ce que lui pense clairement.

"Je suis aussi enchanté." Le jeune américain posa ses deux mains sur l'herbe, juste derrière lui afin de se tenir droit. C'est pas tout d'être poli, encore faut-il savoir le montrer. Une fois bien installé, confortablement, il reprit.

"J'ai connu une fille qui s'appellait Mercredi... C'est original, j'aime bien."

Avec Julian c'est pas compliqué, il aime tout ce qui sort de l'ordinaire. C'est d'ailleurs ce qu'il essaye de faire au quotidien, mener une vie originale à sa façon. Bon, c'est pas tous les jours facile mais il fait de son mieux... Il regarda à nouveau Mercredi. Ah ces yeux...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/julian-dus
Mercredi Koren
Best day of the Week!
avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 29
YOURS ACTIVITIES : writting, writting, writting and... writting? XD
Date d'inscription : 27/04/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: nobody right now...
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Lun 5 Mai - 20:20

Après que Mercredi eut tapoter sur l'herbe à côté d'elle, elle se doutait bien qu'il n'allait pas se gener et s'assoir à ses côtés. Mais elle ne s'attendait pas du tout à ce qu'il prenne place aussi près d'elle. A peine un petit mètre la séparait de lui et la demoiselle trouvait que c'était vraiment trop peu. Après tout, ils ne se connaissaient pas! Il fallait biena vouer que Mercredi était du genre de sauter dans les bras des gens lorsqu'elle les voyait, mais seulement parce qu'elle connaissait ces personnes là. Alors que simplement assise à une distance qui, avouons le, était tout de même respectable, elle ne se sentait pas à l'aise. Ou alors était-ce le simple fait qu'il s'agissait d'un garçon? Elle n'avait jamais aimé être seule avec quelqu'un du sexe opposé car elle n'y était pas habituée. Les rares fois où elle dinait avec son père, quand elle habitait encore chez lui, étaient les seules experiences qu'elle avait eu en compagnie d'un homme. Et c'était bien peu...
Rien d'étonant donc, dans la réaction de Mercredi. Surtout que Julian continuait à la regarder avec cet étrange regard qu'elle n'appréciait guère. Quoi? Elle avait quelque chose sur la figure? Elle commençait vraiment à se sentir mal à l'aise et, comme toujours dans ce cas là, elle essaya de montrer qu'elle était parfaitement à son aise à cet instant. Elle s'allongea donc dans l'herbe, ses jambes toujours en tailleur, un bras sous la tête, la main de l'autre lui servant à cacher ses yeux du soleil, tout en souriant à Julian. Une fois de plus, elle ne put s'empècher de le trouver à son goût, malgré tout. Elle ne pouvait s'empècher de penser à ça, etrangement. Elle devait faire sa crise d'adolescence un peu en retard, pour ainsi craquer su rle premier garçon venu... Enfin, la partie "ado rebelle" de sa crise d'adolescence avait bien été exploitée, laissant de côté la partie "ado amoureuse". Il fallait bien que cette partie là ressorte un jour ou l'autre. Mais Mercredi ne s'y était pas du tout attendu. Elle s'était habituée à faire sa petite vie de célibataire, sans jamais envier les couples autour d'elle. Alors pourquoi maintenant?
Une fois de plus, elle se força de chasser les pensées parrasites de sa tête, en souriant à Julian. Elle fut étonée du manque de surprise du jeune homme à l'annonce de son prénom, mais le fut encore plus lorsqu'il annonça qu'il connaissait déjà une fille ayant ce prenom là. Elle fit une petite moue en entendant cela. Elel aimait son prénom, parce qu'elle pensait être la seule à le porter, et en était donc très fière. Mais savoir que son prénom n'était pas si particulier que cela, une autre le portant également, la rendait un peu triste. Elle sourit tout de même en repondant:

- Vraiment? Contente de savoir que je ne suis plus le seul jour de la semaine des Etats Unis!

Elle fit même un petit rire, toute en discretion. Elle ne s'en rendait sûrement pas compte, mais elle agissait comme toute fille normalement constituée devant un aussi beau garçon : elle le draguait. Les sourires en coin, le rire, les regards gentils... Elle usait de ses charmes sans même le savoir, la rendant presque innocente.
Elle continua sur sa lancée, tout en se forçant de ne pas trop parler, ce qui était assez compliqué avec une bavarde comme elle.

- Alors, tu es en quelle section? Musique, dessin ou photographie?

Elle l'imaginait bien guitariste ou pianiste, chanteur. En y reflechissant bien, elle le voyait bien, une feuille de Canson devant lui, un fusain à la main ou bien un appareil photo dernier cri dans les mains. En fait, elle n'avait aucune idée de la matière qu'il pouvait étudier à Plymouth. Mais, vu qu'il était à Plymouth justement, c'était un artiste, et c'est ce qui plaisait à Mercredi.

_________________
Mercredi
To Write Love On Her Arms...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/mercredi-k
Julian Dusky
Poetic & Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : Weezer - Pork and beans
YOURS ACTIVITIES : Piano - basket-ball - cooking
Date d'inscription : 01/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH:
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Mar 6 Mai - 22:53

Bon d'accord, Mercredi a de jolis yeux mais ça ne doit pas le perturber pour autant. On ne peut rien envisager avec si peu, les yeux ne suffisent pas; pour n'importe quelle relation d'ailleurs. Peut-être que cette demoiselle cache bien son jeu et qu'elle est hypocrite. Une réaction positive aux premiers échanges faits ne garantit rien. Enfin bref, en tout honnêteté, Julian avait bien du mal à croire qu'elle pouvait avoir un mauvais fond. Et après tout les méchants n'existent pas, on est tous gentils, un jour ou un autre, d'une manière ou d'une autre. C'est l'une des nombreuses remarques que Ju' a entendu dans la bouche de sa mère quand il était gamin. Bien qu'elle n'ai jamais été philosophe, Julian lui a toujours trouvé un côté grand Penseur. Bref, le jeune homme regarda Mercredi se mettre à son aise. Elle avait bien raison, avec un temps si agréable on peut adopter davantage de comportements. Julian lui était toujours assis, appuyé sur ses deux mains, le haut du corps légèrement en arrière. Le soleil était dans son dos, ainsi Mercredi l'avait quelque peu dans les yeux. Malheureusement pourelle, Dusky n'est pas assez grand pour pouvoir lui faire de l'ombre. Et oui, on ne peut pas tout avoir. Pendant un instant, Julian plissa les yeux et profita pleinement du petit vent qui soufflait légèrement. Pas de doutes, c'était tout ce qu'il y a de plus agréable. Ainsi, la chaleur était moins étouffante.

Mercredi semblait déçue de savoir qu'il avait déjà rencontré une demoiselle portant le même prénom qu'elle. A croire qu'il y a des parents aux goûts originaux aux quatre coins du pays. Un joli sourire sur le visage de Ju' accompagna le rire de la demoiselle aux cheveux oranges. D'un côté, lui aussi étonné; il n'aurait jamais imaginer, quand la fille de son quartier avait quitté Los Angeles, qu'il rencontrerait une autre Mercredi, quelques temps plus tard. Vint ensuite la question incontournable. Si la demoiselle la lui posait, c'est parce qu'elle devait elle aussi être étudiante. De toute manière, rien qu'en la regardant, il avait deviné qu'ils devait être nés dans la même décénie. En effet, Ju' avait bien du mal de l'imaginer mariée avec deux enfants à charge, ainsi qu'un chien et une grande maison à entretenir.


"Musique.", répondit-il dans un demi sourire. Bon et alors, c'est tout ? Oh il est bien peu bavard pour quelqu'un qui aime les gens! "J'adore le piano, j'en joue depuis plusieurs années. Et depuis quelques mois, j'ai commencé à jouer du djembé."

Après avoir donné ces quelques précisions, Ju' sourit puis regarda un homme, qui faisait son jogging, passer devant eux, en un coup de vent. Il se dit qu'il avait vraiment beaucoup de courage de courir par une chaleur pareille. Remarque, il n'avait peut-être pas le temps de le faire à un autre moment de la journée. Julian aime le sport et en pratique régulièrement. Mais il sait qu'en général, les filles n'en sont pas fans. Voilà donc bien un sujet sur lequel il ne titillera pas Mercredi. Enfin comme les apparences sont parfois trompeuses, peut-être a-t-il tort de raisonner ainsi ? Qu'est-ce qui lui dit qu'elle n'est pas triple championne du monde de barres parallèles ?

"Et toi ?"

Contrairement à Mercredi, il ne préférait pas faire de pronostic, pour la simple et bonne raison que Ju' est tout bonnement incapable de définir les intérêts, passions, d'une personne juste en la regardant. Il y a des fois de telles surprises qu'il se contenta d'attendre la vérité, qui sortirait d'ici peu de la bouche de Mercredi, pourtant pas enfant...

[ Pas top désolé mais j'ai pas beaucoup de temps... ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/julian-dus
Mercredi Koren
Best day of the Week!
avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 29
YOURS ACTIVITIES : writting, writting, writting and... writting? XD
Date d'inscription : 27/04/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: nobody right now...
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Mer 7 Mai - 17:11

"Musique." Ce simple mot resonnait dans la tête de Mercredi, après qu'il l'eut prononcé. Julian était un musicien... Elle se mordit la lèvre, l'imaginant assis devant un piano à queue, laissant danser ses doigts sur les touches d'ivoire, la mélodie vibrant dans toute la salle de musique, belle et harmonieuse. Ses pensées dérivèrent alors, elle le voyait dans un parc déserté par la foule, assis sur l'herbe verte, tapant du bout des doigts sur la peau tendue du djembé, un ami guitariste l'accompagnant dans un rythme de reggae, quelques jeunes dansant auprès d'eux. Elle s'imaginait très bien la scène, un peu trop même... Elle n'avait jamais vraiment fantasmer sur les musiciens, vu qu'elle ne s'était pour ainsi dire jamais interessée aux garçons, mais elle aimait bien regarder un garçon jouait d'un instrument, elle trouvait cela beau à voir. Alors savoir que Julian étant ce genre de jeune homme ne le rendait que plus attirant aux yeux de la rouquine.
Elle se rendit alors compte qu'elle faisait une véritable fixation sur ce garçon et qu'elle devait s'arrêter. Elle détourna alors la tête pour regarder en direction de la fontaine, lorsqu'un joggeur passa devant eux. Elle fronça les sourcils, surprise. Cet homme devait être complètement fou pour courir en plein après-midi, sous un soleil de plomb et avec une châleur pareille - il devait bien faire dans les trente degrés, voire plus. Elle même, en bonne fille qu'elle était, n'aimait pas le sport. Elle n'en faisait qu'à l'école, vu qu'il s'agissait d'une matière obligatoire. En dehors des cours, elle ne faisait pas le moindre exercice, mais avait la chance de pouvori manger toutes les cochonneries qu'elle voulait sans prendre un gramme. Il fallait dire qu'elle était toujours à sautiller partout en présence de ses amis et à rire à gorge déployée, ce qui faisait maigrir, à ce qu'on disait. Partisante du moindre effort donc, elle aimait néanmoins sa ligne et était contente de ne jamais grossir, vu toutes les barres de chocolat et les bonbons qu'elle pouvait avaler...
Julian lui retourna alors la question, et elle replongea ses yeux dans les siens, lui souriant.

- Ecriture! Repondit-elle.

Comme à chaque fois qu'elle evoquait son "don", elle avait les yeux brillants, comme remplis d'étoiles. C'était plus qu'un loisir, une véritable passion. Ecrire était devenu sa raison de vivre, car elle savait qu'il s'agissait de la seule chose qu'elle savait faire. Elle n'était pas une intellectuelle, et encore moins sportive, elle ne savait rien faire de ses dix doigts mais pourtant avait toujours cette aisance pour mettre ses pensées, tout ce qu'elle imaginait, ses emotions, sur papier.
Outre l'écriture, elle savait également très bien chanter, mais, à Plymouth, elle ne se vantait pas de cela. tout d'abord parce qu'elle pensait que sa voix était banale - tout comme l'étaient ses yeux d'après elle - et, même si elle s'était rendue compte de la beauté de sa voix, les conflits entre les differents clans de l'université l'auraient forcée à taire ce sujet, Mercredi ne voulant pas être rejetée par son groupe parce qu'elle faisait quelque chose la liant au groupe des musiciens. C'était un raisonnement tordu, certes, mais ce genre de choses étaient tellement courant à Plymouth.
Elle sourit une nouvelle fois à Julian, ne sachant que dire pour alimenter la conversation. Elle n'avait jamais été très douée pour parler aux gens, assez associable de nature. Tout en souriant au jeune homme, elle pensa, une fois n'est pas coutume, qu'il était vraiment beau.

- J'te trouve très mignon.

Elle se redressa brusquement, plaquante une main devant sa bouche, rougissante. Venait-elle vraiment de dire cela à voix haute? Quelle folie l'avait prise de dire une chose pareille? Le genre de choses que l'on garde pour soi, surtout quand la personne en face de nous nous est inconnue. Elle détourna donc la tête, aussi rouge qu'une tomate, essayant de formuler une excuse à peu près potable.

- Excuse moi, j'voulais pas dire ça... Pas que j'le pensais pas, au contraire mais... Ralala en plus j'm'enfonce, merde...

Elle aurait voulu disparaitre six pieds sous terre tant la situation était génante. Et, comme toujours dans ces moments là, elle n'avat pas pu s'empècher de balancer une injure, montrant tout son côté "bad girl" qu'elle tenait de l'adolescence.

_________________
Mercredi
To Write Love On Her Arms...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/mercredi-k
Julian Dusky
Poetic & Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : Weezer - Pork and beans
YOURS ACTIVITIES : Piano - basket-ball - cooking
Date d'inscription : 01/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH:
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Mer 7 Mai - 18:29

L'une des caractéristiques qui avait tout de suite séduit Julian, lors de son inscription à l'université, c'est que tous les étudiants ont au moins une passion commune: l'art. Certes des clans se sont formés petit à petit autour de différentes formes d'art. Voilà d'ailleurs une idée qu'il n'a jamais totalement approuvé. Selon lui, l'art ne devrait pas diviser les jeunes gens, bien au contraire. Malheureusement, il n'y avait guère d'autres choix. Alors Ju' fait comme tout les autres et s'adapte à cette façon de vivre dans l'université. De toute manière, son comportement de solitaire dans l'âme ne le conduit pas à être en permanence avec la plupart des autres étudiants de la section "musique". Non, Julian préfère jouer dans son coin bien qu'il aime également jouer en groupe. Mais son instrument de prédilection étant le piano, il a bien du mal à jouer quand il veut et surtout, où il veut. Bref, un petit sourire apparut sur le visage de Julian quand Mercredi lui annonça la section dans laquelle elle est inscrite. Le jeune homme n'a jamais été doué pour écrire des textes, des nouvelles, des poèmes ni quoique ce soit. Cependant, on ne peut pas être bon partout. Son domaine est et restera la musique. Il laisse l'écriture aux autres, à celles et ceux qui ont un réel talent pour écrire. Mais si Dusky avait su avant de s'inscrire en musique qu'il y a d'aussi charmantes demoiselles dans la section écriture, il aurait peut-être changé de "voie". En tout cas, Mercredi et le jeune homme ne sont pas de la même section mais le courant semble plutôt bien passer entre eux. Julian porta une fois de plus son regard sur Mercredi, la regardant dans les yeux, se demandant ce qu'elle pouvait bien aimer écrire. Poèmes, romans ou alexandrins, le choix est plutôt large. Peut-être qu'un nouveau Baudelaire ou un La Fontaine contemporain se cache en elle.

Puis, Ju' repensa au moment où il lui avait demandé s'il pouvait s'assoir à côté d'elle. Mercredi était justement en train d'écrire sur son bloc-notes. Peut-être que s'il arrivait à en lire le contenu il en saurait plus sur ses goûts ainsi que son talent. Mais elle avait pris le soin de bien le mettre hors de sa portée. Elle devait être comme beaucoup d'écrivains qui détestent que le public lisent leurs écrits quand ceux-ci ne sont pas achevés. Pas de problèmes, Julian acceptait tout à fait son choix. Puis, la conversation prit un tout autre ton. En effet, l'aveu de Mercredi la mit dans tous ses états. Ju' lui était flatté, il sourit, ne sachant trop quoi répondre à ça.


"Merci"

C'est bien la première fois qu'une demoiselle lui dit ça, avec autant de franchise. Mercredi fut ensuite tellement perturbée que Julian se demanda s'il ne ferait pas mieux de la laisser seule. Mais quelque chose le retenait ici. Quoi, ça il ne saurait pas définir exactement mais cet aveu le poussait encore un peu plus à rester près de la demoiselle. Dusky voyait bien qu'après une telle remarque, la jeune femme perdait peu à peu tous ses moyens. Lui ne bougeait pas pour le moment; il se contenta de poser sa main sur le haut du bras de Mercredi, presque sur son épaule.

"Hey c'est pas grave!", ajouta-t-il dans un sourire. Sa main frotta lentement le bras de Merecredi, simple geste pour la rassurer. Enfin ça c'est ce qu'il croyait; peut-être que l'effet produit était tout à fait inverse que celui espéré. Julain retira alors sa main qu'il posa à nouveau sur l'herbe, derrière lui. Toujours appuyé sur ses bras, un sourire ne quittant pas ses lèvres, il laissa Mercredi se remettre de ses émotions. Il la regardait plutôt amusé, les yeux légèrement plissés à cause de la luminosité ambiante. Enfin, il reprit.

"Mais euh... j'suppose qu'on t'a déjà fait remarqué que tes yeux sont superbes."

Plus une affirmation qu'une question, Julian venait tout juste de révéler ce qui l'avait fait craquer au premier regard. C'est comme ça, on a tous nos faiblesses. Et Ju' avouait qu'il n'avait pas été indifférent au magnifique regard de la demoiselle. N'étant d'habitude pas très à l'aise avec les filles, il se sentait tout à fait bien avec Mercredi, bien que pour le moment, ils ne faisaient que discuter...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/julian-dus
Mercredi Koren
Best day of the Week!
avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 29
YOURS ACTIVITIES : writting, writting, writting and... writting? XD
Date d'inscription : 27/04/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: nobody right now...
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Jeu 8 Mai - 13:21

Mercredi, toujours avec son teint de pivoine, ne savait vraiment plus où se mettre. Elle ne comprenait toujours pas pour ces mots étaient sortis de sa bouche. Bien sur, elle pensait ce qu'elle avait dit, mais de là à l'exprimer à voix haute devant la personne en question... Vraiment, Mercredi ne se reconnaissait plus. Elle eut alors un sursaut de surprise et sentant quelque chose sur son bras et tourna la tête pour voir de quoi il s'agissait. Elle ne put reprimer un frissonnement en comprenant que Julian avait posé sa main sur son bras, le frictionnant doucement. Son cerveau, ayant marqué un temps d'arret, se mit à toute vitesse dès que Julian reposa sa main sur l'herbe.
La dernière fois que Mercredi avait éprouvé de telles choses, les papillons dans le ventre, les joues rouges, les frissons, c'était lorsqu'elle était avec Matthew. Le seul et unique garçon dont elle était tombée amoureuse jusqu'à présent... Cela voulait-il dire que...? Non, elle et Julian se connaissaient à peine, c'était impossible qu'elle tombe amoureuse aussi vite. Enfin, c'est ce qu'elle croyait.
Elle se risqua à un nouveau regard vers Julian juste au moment où il déclara qu'elle avait des yeux magnifiques. Dans un hoquet de surprise, elle tourna rapidement la tête pour ne pas qu'il voit ses joues encore plus rouges que quelques instants plus tôt. Personne ne disait jamais de compliments à Mercredi, d'autant plus quand il s'agissait de garçons. Aucun garçon ne la trouvait à son goût alors pourquoi venait-il mentir, venait-il la faire espèrer... Mais espèrer quoi, se demanda-t-elle. Au fond d'elle même, elle savait qu'il ne mentait pas, mais elle n'avait que pas assez l'habitude des compliments pour y croire vraiment. De plus, ils ne se connaissait qu'à peine, il pouvait très bien lui mentir et qu'elle n'y voit que du feu. Après tout, on ne savait jamais, avec les garçons...

- C'est gentil, mais t'étais pas obligé de me retourner un compliment tu sais...

Tout en disant cela, elle s'était tournée vers lui, et s'était à nouveau plongé dans son regard. Ses yeux semblaient remplis de sincérité et elle comprit alors qu'il n'avait pas menti. Il pensait réellement qu'elle avec un superbe regard. Cette affirmation fit réapparaitre les papillons dans son estomac. Elle pensait que s'il lui avait dit cela, ce n'était pas pour rien. Mais peut-être s'emballait-elle trop vite. Après tout, elle n'y connaissait rien aux garçons, surement lui disait-il cela simplement pour lui faire plaisir. Oui, il avait dit cela en toute amitié, simplement. Rien de plus, relation purement platonique.
Malheureusement...


[désolée, très très court...]

_________________
Mercredi
To Write Love On Her Arms...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/mercredi-k
Julian Dusky
Poetic & Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : Weezer - Pork and beans
YOURS ACTIVITIES : Piano - basket-ball - cooking
Date d'inscription : 01/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH:
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Ven 9 Mai - 21:17

Ce n'est pas parce que Julian n'est pas un "allumeur" que ses compliments ne sont pas dits avec franchise pour autant. Cependant, il comprend tout à fait que Mercredi voit une part de fausseté dans ses propos. La plupart des personnes ont toujours plus ou moins de difficultés à accepter un compliment. De plus, Mercredi n'était déjà pas super à son aise alors s'il commençait à la complimenter, la situation deviendrait presque insupportable pour elle. Voilà pourquoi Julian n'accentua pas son geste et reposa sa main derrière lui, assez loin pour que la demoiselle ne pense plus à ce qu'il venait de faire. Mais bien évidemment, c'est plus facile à dire qu'à faire. Ju' n'avait pour le moment pas conscience de l'impact qu'avait eut son action Selon lui, il avait simplement souhaité la rassurer. Faut dire que Mercredi semblait tellement perturbée après son aveu que le geste de Dusky s'était fait presque instentanément. En aucun cas il n'avait cherché à la destabiliser. Non, Ju' n'est pas assez sadique pour avoir pareilles idées. Les yeux plissés, il écouta sa remarque. Sur le coup, il se demanda s'il avait bien comprit. Oui oui, Mercredi intinuait qu'il n'était pas sérieux. Dusky haussa les sourcils, quelque peu surpris. Il se redressa alors, craignant de l'avoir vexé.

"Non... mais je... hum...", balbutia-t-il; pathétique, c'est tout juste s'il arrivait à aligner deux mots. "C'est sincère."

Il lui fit un petit sourire, ne sachant toujours pas si elle l'avait plutôt bien ou mal prit. A en juger la rougeur de ses joues ça laissait penser qu'elle appréciait le compliment. Mais la remarque qu'elle fit ensuite plongea Julian dans le doute. Pour une fois qu'il avait osé complimenter une fille lors d'une première rencontre, séjournait maintenant en lui une certaine amertume. Avait-il perdu une bonne occasion de fermer son clapet ? Sûrement oui; du coup, il resta silencieux quelques secondes, historie que tous deux se ressaisissent. Julian pencha légèrement la tête en arrière, ses yeux dirigés vers le ciel bleu. Pas un nuage à l'horizon et donc, pas de raison d'imaginer que le beau temps s'en irait. Voilà la seule chose à laquelle il réussit à penser pour oublier la situation: le temps. Décidemment, Dusky a un côté fortement pathétique sur ce coup. Fallait qu'il se resaisisse et vite. Finalement, Ju' se résolut à présenter ses excuses à Mercredi.

"Excuse-moi, je n'aurais pas du dire ça."

Lui même ne raffole pas des compliments, il comprend donc tout à fait que Mercredi ait eu un doute quant à celui qu'il avait formulé. Julian rebascula sa tête vers l'avant afin de regarder la demoiselle. Oui parce que c'est bien beau de faire des excuses, mais si on ne regarde pas la personne concernée, ça n'a pas grande valeur. Le jeune homme se pinça les lèvres, gardant la bouche légèrement en coin. Maintenant, c'est à lui de retouder la réaction de la demoiselle. Enfin il n'est pas aussi secoué qu'elle ne l'était il y a quelques secondes. Ju' décolla sa main de l'herbe et vint se gratter légèrement la joue, à l'aide de son index; signe qu'il était plutôt perplexe.

"Même si j'le pense."

Bon et bien voilà, il n'avait pu retenir ces quelques mots. A croire qu'il voulait vraiment la faire rougir comme une pivoine en pleine éclosion! Puis, inconsciemment, il regarda ailleurs, pour ne pas avoir à affronter le regard de Mercredi. Julian n'a pas peur, non, il veut simplement éviter de commettre une énième bourde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/julian-dus
Mercredi Koren
Best day of the Week!
avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 29
YOURS ACTIVITIES : writting, writting, writting and... writting? XD
Date d'inscription : 27/04/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: nobody right now...
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Mar 20 Mai - 20:23

Mercredi fit un petit sourire, celui qui faisait apparaitre une adorable fossette sur sa joue droite. Le genre de sourire mignon à croquer sur une fillette de huit ans, mais donnant un air plutôt immature à une jeune femme de dix neuf ans. Qu'importe, Mercredi l'aimait, ce sourire, car il était sincère. Et en ce moment, il exprimait tout ce qu'elle n'arriverait sans doute jamais à exprimer clairement avec des mots. Le soulagement de se rendre compte qu'elle n'était pas la seule à être génée dans cette situation, si l'on en croyait les hesitations dans la voix de Julian, la joie de se trouver en compagnie d'un garçon sympathique et agréable et cette autre sensation qu'elle ne savait définir avec précision. Les légers tremolos dans la voix de Julian, alors qu'il essayait d'aligner plus de deux mots, le rendait plus adorable qu'il ne l'était déjà aux yeux de Mercredi. A l'entendre parler, elle savait que ce qu'il avait dit quelques instants avant était vrai. Il lui avait fait un compliment, sans mentir, le pensant vraiment.
A cette pensée, Mercredi rougit encore un peu, la tête legerement penchée vers le bas, sa bouche formant une moue génée, la faisant ressembler une fois de plus à une petite fille. Elle avait gardé son côté enfantin et cela ne pouvait faire sans se voir. Certains pouvait trouver cela immature, cela pouvait sûrement plaire à d'autres... Peut être à Julian?
Il s'excusa alors de l'avoir complimenter mais, avant même qu'elle eut le temps d'ouvrir la bouche pour dire que cela n'était rien et qu'au contraire elle était touchée par le compliment, il ajouta rapidement qu'il le pensait vraiment. Elle rougit une fois de plus, fixant son regard sur la fontaine. C'était la seconde fois qu'il la complimentait en quelques minutes. Elle avait beau n'y rien connaitre aux garçons, elle n'en était pas moins stupide et se doutait bien que si l'un d'eux la flatter à deux reprises, c'était bien parce qu'il y avait anguille sous roche... N'est-ce pas?
Tentant de trouver une reponse à cette question, elle tourna à nouveau la tête vers lui, remarquant alors qu'il regardait ailleurs, sûrement pour eviter de croiser les grands yeux verts de Mercredi. Le même genre de réaction qu'elle avait eu juste avant. Qui se ressemble s'assemble, comme le dit si bien le dicton. Elle profita du fait qu'il avait la tête tournée, le regard dans le vague, pour le regarder en détails à nouveau. Elle se rendit alors compte qu'aussi malpolie qu'elle était, elle n'avait pas pensé à le remercier. Elle pensa alors à une méthode toute particulière pour lui dire merci. Se penchant en avant, elle s'approcha dangereusement de Julian, jusqu'à se retrouver contre lui, sa poitrine frollant le torse du jeune homme. D'une main, elle lui caressa la joue, tout en l'embrassant doucement au coin des lèvres. Elle lui glissa alors à l'oreille.

- Merci pour le compliment, Julian...

Puis elle se reinstalla lentement dans sa position d'origine, attendant la reponse du musicien. Elle ne se rendait pas vraiment compte de ce qu'elle faisait, n'aurait jamais oser faire cela si elle avait su. Elle le draguer, purement et simplement, comme toute jeune fille attirée par un beau mâle.
Le garçon manqué devenait femme, tout simplement...


[excuse moi pour le retard...]

_________________
Mercredi
To Write Love On Her Arms...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/mercredi-k
Julian Dusky
Poetic & Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : Weezer - Pork and beans
YOURS ACTIVITIES : Piano - basket-ball - cooking
Date d'inscription : 01/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH:
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Dim 25 Mai - 17:41

Julian était conscient que la situation était à deux doigts de basculer dans le ridicule. Il était là, à ne pas savoir comment réagir face à un compliment. Alors que normalement, les compliments sont faits pour faire plaisir et non pas pour mettre mal à l'aise celui ou celle qui le reçoit. De ce côté là, Mercredi et Julian avaient à peu près le même type de comportement. Ju' avait donc choisit de rester un peu à l'écart de cela en décidant de regarder ailleurs, quelques instants afin de ne pas réagir bêtement une nouvelle fois. Au moins en regardant ailleurs, il pouvait oublier ce qu'il venait de se passer. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire. La preuve est que les pensées de Julian n'étaient pour le moment vouées qu'à Mercredi. Cette dernière n'avait d'ailleurs pas perdu le nord, si on peut dire ainsi. Elle profita du fait que Dusky était dans les nuages pour tenter une approche. Mais plutôt que de la repousser, Julian se laissa faire, tout naturellement. Il resta campé sur ses positions; ses mains toujours appuyées sur l'herbe. Mercredi déposa donc un baiser, juste au coin de ses lèvres, avant de reprendre sa position initiale. Le regard de Ju', se posa dans le sien. Ces yeux verts étaient vraiment très attirants! Julian était déjà sûr qu'il n'était pas prêt de s'en lasser. Ce qui sous-entend donc qu'il avait dans l'idée de revoir la miss après cette première rencontre. Et vu le comportement qu'elle avait avec lui, il pouvait déjà penser qu'elle ne dirait pas non.

"Si tu remercies toujours ainsi, c'est bon à savoir."

Un petit sourire se dessina sur ses lèvres puis Ju' fit un clin d'oeil à Mercredi. Il est vrai que cette technique de remerciement n'est pas des plus désagréables, bien au contraire. Et maintenant on peut même dire que Julian avait bien apprécié et qu'il ne dirait pas non si elle avait envie de recommencer. Le jeune américain resta silencieux quelques secondes, toujours en la regardant dans les yeux puis il lui posa une question que lui-même ne comprenait pas, avant même de l'avoir posée.

"Tu fais comme ça avec tous les garçons ou bien je peux me vanter d'être un privilégié ?"

Cette question est très bête n'est-ce pas? Oui, Dusky s'en était rendu compte avant de la soumettre à Mercredi. Mais en même temps, il était en droit de se demander si la demoiselle a ce comportement avec tous les garçons qu'elle rencontre. Si tel est le cas, elle devait traîner une sacrée réputation d'allumeuse derrière elle! Enfin ça, ça ne regarde pas Julian. Toujours est-il qu'il ne reste pas indifférent au charme de la jeune femme, ainsi qu'a ses avances. Pour le moment, il ne savait pas exactement sur quel pied elle dansait. Soit c'était une allumeuse de première qui n'avait pour seul objectif que de le mettre dans son lit le soir-même. Soit elle était beaucoup plus raisonnable, un peu comme lui, et elle resentait certaines choses; comme lui également. Julian n'était pas encore assez informé pour définir quelle hypothèse était la plus plausible, bien qu'il penchait davantage pour la deuxième.

"Parce que si j'te demande de recommencer, tu le fais ?"

Oh et bien voilà qui est étonnant! Mister Dusky rentre peu à peu dans ce petit jeu de séduction. Après tout pourquoi pas, ce n'est pas quand il aura l'âge de se déplacer à l'aide d'un déambulateur qu'il pourra se permettre ce genre de comportement. Tout simplement parce qu'a soixante-quinze ans, personne ne voudra de lui! Bref, il se redressa légèrement, décollant ses mains de l'herbe. Il les frotta légèrement l'une contre l'autre afin de faire tomber quelques brindilles qui s'étaient accrochées puis il regarda à nouveau Mercredi. Pratiquement plus rien ne séparait leurs deux visages, et pourtant, aucun contact entre eux n'était établit, pour le moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/julian-dus
Mercredi Koren
Best day of the Week!
avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 29
YOURS ACTIVITIES : writting, writting, writting and... writting? XD
Date d'inscription : 27/04/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: nobody right now...
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Dim 25 Mai - 18:43

S'il y avait bien quelque chose que Mercredi aimait, c'était la façon qu'avait Julian de poser son regard sur elle. Elle se sentait sécurisée, en confiance, lorsqu'elle se regardait dans ces grands yeux bleus. Tout comme lui, elle envisageait de se revoir plus tard, sans aucun problème. Elle aimait sa présence et, vu la façon dont elle se comportait à ses côtés, elle imaginait bien plus qu'une simple amitié en elle et le musicien... S'il le souhaitait également, bien entendu!
Mais, lorsqu'il lui parla, cela eut le même effet qu'une giffle sur Mercredi. Les joues rosies, elle se rendait compte qu'elle avait agi comme une vraie allumeuse avec Julian et espèrait qu'il n'avait pas pensé cela d'elle. Parce que ce n'était pas son genre, bien au contraire. Mercredi était tout sauf une croqueuse d'homme, la preuve étant qu'elle n'avait jamais eut de petit ami et, pire, n'avait même jamais embrasser un seul garçon de sa vie. Assez pathétique pour une fille de dix neuf ans qui n'était pas si moche que ça...
Le clin d'oeil, puis les paroles de Julian lui firent comprendre que oui, elle était bien passée pour une allumeuse. La honte... Elle espèrait que Julian était aussi gentil qu'il parraissait l'être et qu'il n'irait pas faire courir la rumeur de ses habitudes d'allumeuses. Elle imaginait déjà la réaction d'Opale, si froide et casante avec les garçons. Elle ne voulait même pas penser aux regards des autres sur elle dans les couloirs, ni aux réactions des crétins de garçons. Elle les avait déjà vu, au lycée, pelotter les filles qui passaient devant eux, simplement parce qu'elles avaient des réputations d'allumeuses ou de "Marie couche toi là", comme les appelaient son père. Et elle voulait tout, sauf faire partie de ce groupe de filles. Elle fit donc un sourire timide, crispé, à Julian, en lui repondant:

- Euh... Non... Tu es privilégié.... J'suis pas ce genre de fille, tu sais...

Puis, lorsqu'il lui demanda de recommencer, elle se douta qu'il avait apprécié le moment. Elle hésitait quant à sa réponse. Continuer ce petit jeu de séduction ou non? Après tout, mis à part une réputation tachée, que risquait-elle? Et puis, de toutes façons, Julian n'avait l'air de ne prendre cela que pour un jeu, lui aussi. Elle s'embrouillait dans ses pensées, et la promiscuité de leur visage n'aidait pas à mettre de l'ordre dans la petite tête rousse de Mercredi. Elle décida donc de jouer le jeu avec lui, se disait qu'on verait bien le resultat plus tard, que pour l'instant, tout ce qui comptait, c'était de vivre l'instant présent.

- J'recommence quand tu veux, mon chou!

Alors, sans avoir eut le temps de s'arrêter, elle franchit les derniers millimètres qui separaient leurs visages, posant doucement ses lèvres sur celles de Julian. Elle recula ensuite, se mordant la lèvre, espèrant que ce simple contact, rapide mais agréable, serait suivit de bien d'autres.

_________________
Mercredi
To Write Love On Her Arms...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/mercredi-k
Julian Dusky
Poetic & Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : Weezer - Pork and beans
YOURS ACTIVITIES : Piano - basket-ball - cooking
Date d'inscription : 01/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH:
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Jeu 12 Juin - 15:15

Bien sûr que Mercredi ne fait pas partie de ces filles qui utilisent les garçons comme des Kleenex, c'est à dire une utilisation puis on jete, le joujou est déjà trop utilisé. Ca se voit sur son visage qu'il y a de la franchise dans ses propos et qu'elle ne se moque pas de Julian. D'ailleurs ce dernier n'est pas aveugle, si Mercredi était en train d'essayer de l'amadouer, il s'en serait rendu compte... quoique, certaines garces sont douées pour ne pas se faire repérer. Enfin bref, pas besoin de faire toute une thèse sur ce sujet puisque Mercredi n'est pas à associer avec ses filles prétentieuses et sans rancoeur. Julian chassa quelconque pensée de son esprit et se laissa entraîner, sans réfléchir à quoique ce soit. Après tout il est en train de passer un excellent moment avec la demoiselle et il n'y a pas de raison que ça ne soit pas réciproque. Ensuite, s'il commence à se poser des questions maintenant, il ne s'en sortira jamais et surtout, il n'y trouvera sûrement pas toutes les réponses nécessaires. En tout cas, Ju' appréciait le fait que ce soit miss Mercredi qui prenne les devants et qu'il ne soit pas obligé de "tout" faire. Même s'il sait qu'en général les filles aiment les garçons entreprenants, ça ne peut pas faire de mal de laisser une fille contrôler la situation. Enfin, Mercredi ne fut pas vraiment gourmande et dégagea son visage bien rapidement; un peu trop d'ailleurs au goût de Julian. Ce dernier posa son regard dans le sien puis ses yeux se concentrèrent sur les lèvres de la demoiselle. Il les regarda un certain moment, puis, sans crier gare, il prit l'initiative de l'embrasser à son tour. Cette fois-ci, il prit son temps, mais surtout, il pimenta son baiser d'une certaine douceur. Ju' ne voulait pas gâcher ce moment. Et puis ils avaient assez de temps pour ne pas avoir à se presser. Après quelques secondes passées ainsi, Julian regarda à nouveau Mercredi.

"Si je suis le seul privilégié, je compte bien ne pas m'en priver."

Il fit un sourire presque coquin à la demoiselle. "Chou", c'est un surnom qui lui plut assez. Ca devait être la première fois qu'une fille l'appelle ainsi et ce n'est pas désagréable, bien au contraire. Bref, au lieu de lui faire part de son approbation, il "attrappa" encore les lèvres de Mercredi. Mais ce baiser fut un peu plus passionné que les autres. Le jeune homme laissa sa langue entamer une danse sensuelle avec celle de Mercredi. Et d'un seul coup, toute interrogation, tout doute, chaque élément du décor, tout disparu pour laisser placer à la douceur de l'instant. Julian posa l'une de ses mains au niveau de la hanche de la demoiselle. Puis, après plusieurs instants, il sentit que celle-ci l'attirait. En effet, elle tirait légèrement sur ses lèvres. Pas de panique, ils voulaient juste qu'ils s'allongent. Ju' se laissa faire et se retrouva donc allongé juste à côté de Mercredi. Par chance, leurs deux visages se retrouvèrent à l'ombre d'un arbre, contrairement au reste de leurs corps. Dusky resta donc collé à la demoiselle. Leurs deux visages n'étaient séparés que par une vingtaine de centimètres environ. Il la fixa, tout en lui demandant:

"Alors, miss Mercredi, dis-moi un peu qui tu es."

La question de Julian pouvait la surprendre mais sa curiosité veut qu'il a soif d'en savoir un peu plus au sujet de cette demoiselle aux cheveux oranges. Elle était allongée sur le côté gauche, lui sur le côté droit. Ils étaient donc face à face. Les yeux de Julian ne quittaient plus ceux de Mercredi, qui étaient presque comme des aimants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/julian-dus
Mercredi Koren
Best day of the Week!
avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 29
YOURS ACTIVITIES : writting, writting, writting and... writting? XD
Date d'inscription : 27/04/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: nobody right now...
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Jeu 12 Juin - 20:38

[merde j'avais oublié que t'écris autant XD]


Si Mercredi devait décrire ce que cela faisait d'embrasser un garçon pour la toute première fois, un vrai baiser, pas un simple smack sur les lèvres, elle aurait dit qu'il s'agissait d'un goût de citron sucré. Elle ne savait pourquoi mais ce fut la première chose à laquelle elle pensa lorsque Julian l'embrassa. Etrange... Bien sur, après cette drôle de constatation, elle trouva l'instant plus qu'agréable, rempli de douceurs. Lorsqu'il arrêta le baiser, elle sentit un profond sentiment de vide, sur ses lèvres et dans son coeur. Elle comprennait les filles de son age qui courraient après les garçons maintenant. C'était tellement bien d'embrasser.
Elle sourit lorsque Julian lui dit qu'il ne comptait pas se priver du privilège de ses lèvres. Elle eut à peine le temps de se demander si elle comprennait bien ce qu'il y avait à comprendre ou si elle se faisait seulement des films qu'il reprennait déjà possession de ses lèvres, au plus grand bonheur de la demoiselle. Elle en pouvait déjà plus se passer de ces baisers. Par contre, elle ne saurait dire si elle ressentait cela à cause des baisers ou parce qu'il s'agissait de Julian l'embrassant. Elle penchait plutôt pour la seconde solution, vu qu'elle ressentait déjà plusieurs sentiments étranges avant même que leurs lèvres soient en contact.
Elle comprit alors le pourquoi du comment. Il était temps, d'ailleurs. Elle était tout bonnement en train de tomber amoureuse de lui, et les baisers n'aidaient pas vraiment à arrêter les sentiments de Mercredi, bien au contraire. Elle se remit donc à penser, un peu trop peut être. Bien souvent, un simple baiser ne representait pas grand chose, pour ne pas dire rien. Mais autant de passion, de sensualité dans un baiser, laissait place à quelques questions, la première étant bien sur si elle pouvait envisager un couple ou non.
Mais, alors qu'elle sentit la main de Julian sur sa hanche, tout s'envola, son cerveau se deconnecta, la seule chose qui comptait était leur baiser. Elle leva alors les mains pour empoigner le col du beau blond, l'attirant à elle pour approfondir le baiser. Elle se laissa glisser en arrière, s'allongeant dans l'herbe, l'entrainant avec elle. Allongés côte à côte, leurs lèvres ne s'étaient pas décollées, bien au contraire. Julian se relua légèrement tout de même, leur permettant de reprendre leur souffle. Elle sourit doucement, la terre toujours dans les nuages, se plongea dans l'océan bleu des yeux de Julian. Elle se serait noyée dedans, tellement son regard était profond et enhivrant.
Il lui posa alors une question, lui demandant de parler d'elle. C'était assez odacieux de sa part, mais il ne savait pas encore que la rousse était un vrai moulin à paroles. Mais, en même temps, que dire? Elle tenta donc une note d'humour.

- Je suis un jour de la semaine!

Elle lui tira la langue avec autant de maturité qu'un gamin de cinq ans. Puis, redevenant la jeune fille amoureuse de dix neuf ans, elle posa la tête sur le torse de Julian, avant de repondre.

- Que dire...? J'ai dix neuf ans, ma mère est morte quand j'étais gamine et mon père m'a toujours royalement ignorée, sauf quand il m'engueulait... Sympa, non? Quand j'étais à l'école, j'étais une vraie teigne, la sale gosse du quartier, qui agissait plus comme un garçon. J'ai changé au lycée, pour devenir ce que je suis. La folle dingue de service, qui parle tout le temps et qu'on voit de loin à cause de ses fringues fluo. J'suis rentrée à Pkymouth pour devenir la meilleure écrivaind e tous les temps, pour vivre ma passion et pour faire que cette passion devienne mon métier. Pour l'instant c'est pas terrible mais il me reste encore une année d'études pour faire mes preuves... A part ça, j'suis fana de Retour vers le Futur et j'pique les crayons de bois de Ikea parce qu'ils sont gratos... Voila!

Elle tourna la tête pour regarder Julian. Elle ne s'était jamais autant dévoilée à un inconnu depuis qu'elle avait rencontré Opale. C'était étrange...

- A toi maintenant. Je veux savoir tout ce qui se cache sous le beau gosse!

Les joues encore un peu rouges à l'évocation du terme "beau gosse", elle ne ressentait plus de gène à l'idée de faire des compliments à Julian.

_________________
Mercredi
To Write Love On Her Arms...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/mercredi-k
Julian Dusky
Poetic & Gorgeous
avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 29
YOUR FAVOURITE SONG : Weezer - Pork and beans
YOURS ACTIVITIES : Piano - basket-ball - cooking
Date d'inscription : 01/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH:
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Ven 13 Juin - 18:17

[ Je peux écrire moins, il suffit de demander Wink ]


Le questionnement de Julian pouvait paraître un peu étrange. Mais maintenant, il se sent bien avec Mercredi et aimerait bien en savoir davantage à son sujet. C'est aussi un peu de la curiosité, car on ne rencontre pas tous les jours une demoiselle qui porte un tel prénom et qui de plus a les cheveux oranges! Non, ça c'est un détail qui est plus mignon qu'autre chose et qui fait partie des petits détails qui font l'originalité de cette demoiselle. Enfin le moins qu'on puisse dire, c'est que la curiosité de Ju' allait rapidement être comblée. En tout cas, il ne s'attendait pas à de tels aveux. Rien que les deux premières phrases de Mercredi replacèrent immédiatement Dusky dans le contexte. Au moins, il est prévu et évitera à l'avenir les boulettes. Le sujet "parents" est donc à éviter avec miss Koren. Mais ce qu'il y a de bien, c'est que la demoiselle ne perdait pas son sens de l'humour, malgré le fait qu'elle aborde des sujets un minimum sérieux. Ju' appréciait la franchise avec laquelle elle se dévoilait à lui. En général, ce n'est pas évident pour une jeune personne de raconter ainsi sa vie à un autre jeune qu'elle vient à peine de rencontrer. Mais en même temps, une certaine complicité s'installait petit à petit entre eux alors ils n'allaient pas se comporter comme s'ils ne se connaissaient pas du tout.

"Wow, merci de ta franchise, au moins j'aurai pas à te tirer les vers du nez." Sur ces mots, il lui sourit puis tapota sur le bout du nez de Mercredi, à l'aide de son index. Puis, il fit descendre sa main le long de son corps afin de la caresser lentement, sur le haut de la jambe. A l'évocation du surnom 'beau gosse', il fit une petite moue puis sourit à nouveau, avant d'entamer sa petite histoire.

"Et bien j'ai vingt ans. Je suis né à Los Angeles où j'ai vécu avec ma mère. Mon père est parti à ma naissance, ce qui fait que je ne le connais pas. Heureusement, j'ai une mère formidable qui m'a transmis nombreuses de ses passions comme la musique. J'adore jouer du piano, mais aussi écouter de la musique. Pendant mon temps-libre, je joue au basket, je pianote ou je cuisine."

Voilà sûrement un point qui allait étonner Mercredi. Aussi improbable que cela puisse paraître, Ju' est un véritable cordon bleu. Il cuisine toujours mais ne refuse jamais d'aller au restaurant. Il n'est pas encore arrivé au stade de dire qu'il faut manger sain et bio. Non, ça c'est quelque chose qu'il n'approuve pas.

"Si je suis ici, ce n'est que pour mes études."

Julian aime ses études parce qu'elles le passionnent. Il a de la chance de ce côté-là. Le jeune homme marqua une petite pause et regarda Mercredi. Il déposa un léger baiser sur son front puis ne quitta plus ses yeux, à nouveau.

"Qu'est-ce que t'aimes écrire ?"

Zou, la curiosité de Ju' prend à nouveau le dessus. Oh mais il ne faut pas lui en vouloir, c'est un 'détail' qu'il a encore du mal à maîtriser. Mais il est sûr que Mercredi ne lui en voudra pas, quant au fait qu'il veut en savoir un peu plus sur elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/julian-dus
Mercredi Koren
Best day of the Week!
avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 29
YOURS ACTIVITIES : writting, writting, writting and... writting? XD
Date d'inscription : 27/04/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: nobody right now...
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Good

MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   Ven 13 Juin - 20:35

Mercredi eut un petit sourire lorsqu'il lui tapota le bout du nez mais rougit fortement lorsqu'elle sentit la main de Julian lui caresser le corps. C'était tellement inattendu qu'elle ne put s'empecher d'être surprise. Mais ce geste renforça sa pensée. Il ne pouvait pas ne rien y avoir entre eux, à ce stade là. Mais elle n'osait en parler, trouvant cela légèrement génant et ayant déjà fait le premier pas pour le baiser. Elle sourit tout de même, même si elle se sentait génée comme jamais. Mais, au contraire, pour rien au monde elle n'aurait voulu qu'il bouge sa main.
Il se mit alors à parler de lui et elle l'écouta en silence. Elle avait beau ne pas avoir la langue dans sa poche, elle savait ecouter lorsqu'il le fallait. Elle se rendait compte qu'elle n'était pas la seule à ne connaitre qu'un seul de ses parents et, dans un sens, cela la rassurait un peu de ne pas être un cas isolé. Mais, contrairement à elle, Julian aimait sa mère, vu la façon dont il en parlait. Il avait tellement de chance de pouvoir partager des choses avec elle.
Lorsqu'il dit cuisiner, un large sourire fendit le visage de Mercredi. Elle repondit d'un ton taquin.

- C'est cool, ça, tu vas pouvoir me faire plein de bons petits plats!

Mercredi était de ceux pouvant manger tout ce qu'ils voulaient sans prendre un gramme et elle en profitait bien. Son péché mignon étant tout plat à base de chocolat, elle ne disait pourtant pas non à n'importe quelle bonne nourriture. Un vrai petit estomac sur pattes!
Il finit par lui demander ce qu'elle aimait écrire. Elle trouvait qu'il était vraiment curieux, ce garçon! Mais elle ne pouvait le blâmer, elle même posant trop de questions, souvent indiscrètes d'ailleurs. Elle se mit à reflechir à la réponse. Qu'aimait-elle écrire? Le simple faire d'aligner des mots sur une feuille lui procurait un immense plaisir, que ce soit de la prose ou des vers. Elle écrivait aussi bien des romans que des nouvelles, des sonnets de des longs poèmes. Elle s'était même déjà testée au théâtre. Mais dans tout ça, qu'aimait-elle le plus?

- Je saurais pas vraiment te répondre... J'aime écrire, tout simplement. Pour l'instant, je suis sur un projet de roman, comme mémoire de deuxième année...

Elle se releva pour prendre son carnet de notes, tranquillement posé dans l'herbe, lorsqu'elle se souvint qu'elle avait écrit sur Julian quelques minutes plus tôt. Tant pis, ils avaient bien échangé leur salive, elle pouvait lui montrer ces quelques lignes sans se sentir génée...

- Tiens, si tu veux jeter un coup d'oeil... Y'a quelques brouillons de mon roman et... Un truc que j'ai écrit sur toi.

Elle lui tendit le carnet, se mordant la lèvre. Allait-il aimer? Sourire en lisant sa description ou alors trouver ça débile et dénudé de sens?
Elle n'aimait pas que l'on lit ses brouillons, justement parce qu'elle les trouvait trop imparfait et avait peur que l'on n'aime pas son style d'écriture.

- T'as l'droit de dire que t'aime pas, je t'en voudrais pas.

_________________
Mercredi
To Write Love On Her Arms...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/mercredi-k
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I wish I could see you [Mercredi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I wish I could see you [Mercredi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mercredi 13 octobre
» citation du mercredi
» Évangile et Méditation du Mercredi 6 février 2008
» Neige mardi 30 et mercredi 01/12/2010 ?
» Grand froid et neige entre mercredi 15 et samedi 18/12/2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLYMOUTH FUN ROAD  :: .:. TOWN .:. :: •> WISHES' FOUNTAIN-
Sauter vers: