PLYMOUTH FUN ROAD

Writting, Music, Draw or Photography ? Qui seras-tu ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #__Anyone Else .. but you . [PV Opale <3]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Feeder
Such a lonely day ...
avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Age : 30
YOUR FAVOURITE SONG : ALL STAR - Smash Mouth
YOURS ACTIVITIES : Photographie of course x3
Date d'inscription : 13/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: N0B0DY__
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: #__Anyone Else .. but you . [PV Opale <3]   Mer 14 Mai - 14:48

Arrivé la veille au soir, Gabriel avait à peine eut le temps de défaire ses bagages qu'il s'était écroulé sur son lit complètement amorphe. Le voyage avait été long et pénible pour le jeune emo et bien qu'il n'avait qu'une hâte que d'arriver ici à PF*, il avait maintenant qu'une seule envie. Rejoindre le lit chaud et accueillant qui l'attendait patiemment. Le jeune homme avait pris une rapide douche avant de s'enfoncer dans ses couvertures. Mais avant de s'endormir comme tous les soirs depuis trois ans, il attrapa son téléphone portable fit coulissé le clapet, mais le referma aussitôt, il n'avait pas de message. En réalité il en attendait pas, mais c'était devenue une habitude que de regarder si sa soeur ne lui avait pas donné signe de vie.
Après une nuit plutôt mouvementé le jeune homme se réveilla, sur le coup de dix heure, l'oeil hagard. Ce n'était pas vraiment dans son habitude de se lever a cette heure là préférant plutôt se lever en début d'après midi, mais qu'importe, maintenant qu'il était réveillé il ne voulait pas se rendormir. Il se leva d'un bond, et partit de faire couler de l'eau chaude dans la salle de bain adjacente. Gabriel se dévêtit et entra dans l'eau bouillante ou il somnola pendant une demie heure. Il sortit du bain enroula une serviette autour de son bassin et sortit ouvrir sa valise pour chercher de quoi s'habiller. Tout était dans le bazar le plus monstrueux, mais Gabi' n'avait pas l'habitude du rangement. Il s'habilla avec un slim noir, accompagné d'un T-shirt manche courte blanc avec des écritures noires. Il retourna dans la salle de bain se coiffa et se lava les dents. Puis il alla s'asseoir sur son lit, regardant d'un oeil amusé le bordel qui s'étendait sous ses pieds. Pris d'une vague de courage il décida, de ranger, enfin ranger est un bien grand mot d'entasser ses affaires dans ce qui lui servirait d'armoire. Il alluma son I-pod, et commença.

A 11h30 il eut enfin finit, et content de lui même, décida d'aller prendre l'air dehors. Il attrapa son téléphone portable qu'il fourra dans sa poche, et son I-Pod toujours vissé dans les oreilles. Le jeune emo sortit et respira a plein poumon l'air frais de Plymouth. Gabriel commença a marcher sans aucun but précis, ce qui l'amena devant un parc assez vaste, ou se trouvaient plusieurs dizaines d'étudiants. Le jeune homme hésita avant d'entrer, et finalement, n'aillant rien de mieux à faire, poussa le petit portail et alla s'asseoir un peu en retrait au pied d'un gigantesque arbre lui procurant de l'ombre. Il observa un moment les étudiants, certains entrain de pique-niquer, d'autre en train de rire, certains jouer de la guitare, d'autre écrivaient, certains dessiner. . Gabi' sourit devant temps de diversité et pensa soudain qu'il n'avait même pas pris la peine d'emporter son appareil photo. Il aurait pu faire de bien beau cliché, mais tant pis.

Puis son attention se reporta vers un journal laissé en plan a quelques mètres de lui . Le jeune emo se leva, pour l'attraper, et revint a sa place. C'était le journal du lycée. Il sourit intérieurement, c'est là que se trouvait toutes les rumeurs concernant les étudiants. Il l'ouvrit a la première page et parcourut du regard les lignes d'un oeil amusé. Quand tout d'un coup il son regard fut porté vers deux mots, plus précisément un nom. Gabriel le lut et le relut une centaine de fois persuadé qu'il s'agissait d'une illusion de son esprit, mais il dut se rendre a l'évidence, il avait bien lu « Opale Feeder ».

Le coeur du jeune homme si mit a battre a la chamade, tandis qu'un mélange de joie et d'appréhension se glissait dans son esprit. Abasourdi par la nouvelle il ne cessait de se répéter dans sa tête « Opale est ici, Opale est a Plymouth » . Il en avait lui même du mal a le croire. Opale, sa grande soeur, sa seconde mère, celle qui l'aimait plus que tout au monde, se trouvait ici a quelques metres tout au plus de lui.Comment se faisait il qu'après trois ans de recherches vaines, ce fut par le plus grand des hasard qu'il la retrouve en venant étudier ici à PF* ?!. Un mal de crâne le prit. Il voulait tellement la revoir. Mais saurait-il capable d'affronter son propre regard. Voilà 3 ans qu'il n'avait plus de nouvelles d'elle, trois ans de vide, de silence, de doute.
Gabriel se demandait si il lui en voulait, mais la réponse revenait, bien sûr qu'il lui en voulait, mais la joie de l'avoir retrouvé prenait le dessus. Il aurait tout le temps pour les explications après. Sauf si elle repartait en apprenant qu'il était là. Des dizaines de scénarios tournaient en boucle dans la tête du jeune homme. Il lâcha le le journal qui tomba par terre la page toujours ouverte sur le nom de sa soeur. Puis il ramena ses jambes vers son torse, et enfouie sa tête dans ses genoux.. il avait besoin de faire le point pour assimiler ce qu'il venait d'apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/gabriel-fe
Opale Feeder
•> I am What I am
avatar

Féminin Nombre de messages : 302
Age : 31
YOUR FAVOURITE SONG : Beaucoup trop pour être répertoriées ici...
YOURS ACTIVITIES : Pareil que pour ma chanson favorite.
Date d'inscription : 05/03/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Le Père-Noël
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: #__Anyone Else .. but you . [PV Opale <3]   Mer 14 Mai - 16:20

Pour leur rentrée en deuxième année de Plymouth, Opale et sa meilleure amie, Mercredi, avaient décidé , durant la journée, qu'une petite sortie en boite ne serait pas de refus. La jeune guitariste n'était pas vraiment adepte de ces endroits où "y'a tellement de fumée que tu ne vois même plus où tu vas, les gens sentent l'alcool à trois mètre à la ronde, la plupart ne savent même pas danser, et dans ce genre d'endroit y'a que des obsédés en manque.". Ça, c'était le joli compte rendu qu'avait donné Opale, et qui n'était finalement pas si loin de la réalité. Enfin, toujours était-il qu'elles avaient passé la plus grande partit de leur soirée là bas, et qu'elles étaient rentrées plus vraiment... sobres. Résultat, après un retour au dortoir plutôt bruyant - Mercredi était toujours plus dangereuse quand elle buvait, et une nuit profonde, le réveil fut assez difficile. Miss Feeder envoya gentiment valser son portable, qui avait, fort heureusement, l'habitude, et se leva à vitesse de quatre fois réduite. Les yeux plissées au possible et les sourcils froncés, elle se dirigea vers la salle de bain, passant une main dans ses cheveux emmêlés. Un, deux, trois cachets d'aspirine y passèrent, elle se mouilla rapidement le visage, histoire de se réveiller un peu plus, et se glissa sous la douche...

Une heure plus tard, Opale était fin prête. Elle s'était vêtue d'une légère robe bleu ciel, se mariant parfaitement avec ses yeux, qui descendait juste au dessus de ses genoux, par dessus laquelle elle avait mis une ceinture cloutée pour donner un habituel effet rock, et comme il pouvait y avoir aussi un peu de vent, elle pris un petit gilet noir qu'elle plaça entre les deux lanières de son sac à main. Heureusement pour elle, aujourd'hui c'était une journée de repos, on était samedi. Elle pris donc avec elle sa housse contenant sa guitare sèche, et quitta la chambre qu'elle partageait avec sa meilleure amie dans le but d'aller au Parc, pour se détendre un peu et faire passer son mal de tête.

Ses talons (cloutés sur les cotés, bien évidement) claquaient le sol en pierre du petit chemin qui traversait le Parc en long et en large. Opale essaya de trouver un coin tranquille, la lanière de sa housse commençait à lui peser sérieusement sur l'épaule. Elle était venue à la conclusion idiote que ce Parc devrait lui être réservé quand elle passa devant un jeune homme recroquevillé sur lui même. Cette position typique lui faisait légèrement penser à quelqu'un... Mais avant qu'elle puisse réfléchir d'avantage, elle vit qu'il y avait à ses pieds un exemplaire du journal du lycée... Sans réfléchir, alors qu'elle l'avait déjà lu, elle le ramassa.

"Je vous l'empreinte, hein..."


Elle n'attendit même pas de réponse qu'elle recommença à marcher, mais bien plus lentement, si bien que le jeune homme assit pouvait très certainement l'entendre.

"Qui peut croire des conneries pareilles... Opale Feeder, Miss Iceberg... Mais j'les emmerde moi."

Ca, c'était du Opale tout cracher, elle arrivait à se mettre en colère toute seule quand quelque chose la contrariait ou la mettait mal à l'aise. Elle soupira, se retourna et déposa le journal à coté du garçon.

_________________
Ne pas choisir, c'est encore faire un choix.

"Et j'ai choisis de l'abandonner. Je suis coupable."



Dernière édition par Opale Feeder le Sam 17 Mai - 1:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Feeder
Such a lonely day ...
avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Age : 30
YOUR FAVOURITE SONG : ALL STAR - Smash Mouth
YOURS ACTIVITIES : Photographie of course x3
Date d'inscription : 13/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: N0B0DY__
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: #__Anyone Else .. but you . [PV Opale <3]   Mer 14 Mai - 18:40

« Je vous l'empreinte, hein... ». Cette voie.. Gabriel tressaillit. Cette voie, sa voie. Il l'aurait reconnue entre toutes. C'était bien sa voie à elle. Il l'avait tellement entendu, tellement écouté qu'il était impossible de passer a travers, impossible tout simplement pour le jeune emo de ne pas la reconnaître. Opale sa soeur. Le jeune homme n'arrivait pas à y croire. Tout cela était bonnement impossible. Quelques minutes avant, il pensait que sa soeur était quelque part dans un endroit inconnu depuis trois ans et voilà qu'en l'espace de quelques minutes tout se chamboulait déjà il apprenait sa présence dans la même université que lui par un journal censé colportée des ragots sur les étudiants et voilà que là elle apparaissait et lui empruntais tout bonnement le journal.

Une idée complètement saugrenue lui surgit dans la tête : et si Opale l'avait reconnu mais avait fait semblant de l'ignorer ?! Nan ! Il ne pouvait penser ça, pas de sa soeur en tout cas. Il ne releva pas la tête lorsqu'elle commença a raller sur les quelques lignes écrites a son sujet . Gabriel sourit intérieurement plus aucun doute c'était bien sa chère grande soeur qui était a côté de lui, mais cette dernière ne l'avait visiblement pas reconnu. D'ailleurs il n'avait même pas pris le temps de lire ce qu'il était écris a propos d'Opale, tellement il est était obnubilé par le fait de voir le nom de sa soeur écrit noir sur blanc.

Le jeune emo n'avait toujours pas lever la tête, peut être par peur du regard que sa soeur lui lancerait, lui même ne le savait pas vraiment. Un terrible bataille faisait rage dans son cerveau : lever la tête et la regarder pour qu'elle le reconnaisse ou bien, garder la tête baissé et la laisser passer son chemin.
Mais Gabriel n'en pouvait plus, il n'en pouvait plus de toute ses années d'absence, ces années ou il avait senti un vide se creuser petit à petit.

Au moment ou la jeune femme se baissa pour remettre le journal a sa place initial, le jeune homme leva la tête vers elle. Il la regarda intensément, il détaillait son visage comme pour ne pas en oublier les traits, il avait peur de se réveiller et de voir que tous ça était un rêve, cet instant il en avait rêvé des dizaines et des dizaines de fois, mais maintenant que il se trouvait confronté a la véritable situation c'est beaucoup plus compliqué que ça en avait l'air. Opale avait changé en deux ans, Gabriel la trouva plus mature, son visage c'était raffermi, et elle avait l'air fatiguée ce qui inquiéta l'espace d'un instant le jeune homme. Les yeux de Gabriel s'embuèrent d'un léger voile humide, mais aucune goutte ne tomba, il ne voulait pas pleurer, durant tout ce temps il avait largement appris a contrôler ses émotions. Il voulut prendre la parole mais se ravisa. Il sentit une vague de colère et de « pourquoi » le submergeait mais il n'ouvrit pas la bouche. La seule chose qu'il était capable de faire a cette instant précis c'est de se mordre la lèvre inférieur comme il en avait l'habitude. Mais le jeune emo trouvait ce silence trop pesant. Il voulait lui dire quelque chose, on non pas qu'une il voulait lui dire tellement de chose, lui demander tellement de chose, mais il ne trouvait pas les mots. Sa gorge était sèche, mais il réussit quand même a articulé un mot, d'une voie rauque il murmura d'une voie presque inaudible :

« Opale.. »

_________________
And if you go I wanna go with you ..
And if you die I wanna die with you ..
Take your hand and walk away.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/gabriel-fe
Opale Feeder
•> I am What I am
avatar

Féminin Nombre de messages : 302
Age : 31
YOUR FAVOURITE SONG : Beaucoup trop pour être répertoriées ici...
YOURS ACTIVITIES : Pareil que pour ma chanson favorite.
Date d'inscription : 05/03/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Le Père-Noël
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: #__Anyone Else .. but you . [PV Opale <3]   Sam 17 Mai - 1:32

Ca, c'était quelque chose dont elle ne s'était pas du tout préparé. Une des surprises que la vie apportait, sans prévenir, et quand elle était en face de vous, vous devez affronter. Opale allait affronter quelque chose qu'elle avait fuit, mais qu'elle regrettait aujourd'hui. Elle allait affronter le choix qu'elle avait fait, ce choix qui la rongeait depuis maintenant trois ans. Trois ans à se haïr pour une simple, et pourtant si lourde en conséquences, décision.
Il avait suffit d'un seul mot. Il avait suffit de sa voix, cette voix qu'elle reconnaîtrait parmi des milliers, pour que tout remonte. Son cœur s'arrêta, ses pupilles se figèrent dans celles, semblables, de son frère. La seule différence, c'était que leur bleu à elles était chaleureux, joyeux, et que celui des siennes était glacial et mystérieux. Mais c'était bel et bien ce même regard. Les lèvres de la jeune femme s'entrouvrirent, et ses yeux commencèrent à s'embuer, laissant menacer cette larme froide de couler. Elle n'avait jamais pleurer depuis son départ. Jamais. Comme si elle savait, quelque part, qu'elle ne pourrait plus évacuer de cette façon jusqu'à ce que... Que le moment qui était en train de se dérouler arrive. Sa respiration s'accéléra légèrement, tendis qu'elle murmura d'un ton égal à celui de son frère :

"Gabriel..."

Que pouvait-elle lui dire ? Elle avait tellement, tellement à se faire pardonner... Et tant qu'elle continuera à s'en vouloir elle-même, jamais un vrai sourire ne pourra refaire surface sur son visage angélique. Opale était réellement devenue une personne associable, "Miss Iceberg", quand elle avait perdue, et par sa propre faute, la présence de la seule personne qui comptait jusque là à ses yeux, son petit frère. Gabriel. La nom d'un ange, c'était ce que leur mère disait avant qu'elle... Avant. Il n'y avait que des "avant". Et le passé est ce qu'il est, du passé. Il aurait fallu qu'elle l'enterre derrière elle, et c'était d'ailleurs ce qu'elle avait voulu faire, seulement elle était restée "bloquée", prisonnière de sa culpabilité, et prisonnière du passé par son erreur. Combien de fois Opale avait voulu l'appeler ? Combien de fois avait-elle crier des pardons, seule dans son lit la nuit ? Elle s'était promis de tout recommencer à zéro avec lui quand elle parviendrait à retrouver la force de lui faire face après ce qu'elle avait fait, et le retrouver lui. Résultat, c'était lui qui la retrouvait, et peut être plus tôt qu'elle ne l'avait prévu. Oui, elle ne s'y était pas du tout préparée, elle était prise au dépourvu, et si ça n'avait tenu qu'à elle, elle aurait préféré attendre encore. Sauf qu'elle ne faisait que repousser l'échéance qui arrivait forcément, tôt ou tard, et ce n'était donc pas plus mal.

Lentement, la jolie brune tomba à genoux au sol, devant le jeune homme, et elle leva les mains pour les poser, tremblantes, sur les deux joues de celui-ci. Elle se mordit la lèvre inférieure, puis l'unique larme coula, suivit bientôt par bien d'autres, silencieuses. Puis, prise d'une pulsion, Opale pris son frère dans ses bras et le sera contre elle, sa tête au dessus de sa poitrine, comme elle avait l'habitude de faire quand ils étaient plus jeunes et qu'il l'appelait la nuit, après un cauchemar. Elle le serait si fort qu'elle était sûre de pouvoir lui rompre les cotes. Et quand elle parla, sa voix était secouée de sanglots et saccadée.

"Gabriel... Pardonne moi... Pardonne moi..."

_________________
Ne pas choisir, c'est encore faire un choix.

"Et j'ai choisis de l'abandonner. Je suis coupable."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Feeder
Such a lonely day ...
avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Age : 30
YOUR FAVOURITE SONG : ALL STAR - Smash Mouth
YOURS ACTIVITIES : Photographie of course x3
Date d'inscription : 13/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: N0B0DY__
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: #__Anyone Else .. but you . [PV Opale <3]   Dim 18 Mai - 21:36

Les yeux intensément bleu de sa soeur rencontrèrent les siens pendant quelques instants. Gabriel fut légèrement troublé des centaines de milliers de sentiments contradictoires se bouleverser dans sa tête. Le jeune homme voulait la prendre dans ses bras lui prouvait à quel point il était heureux de la voir, lui redonner une seconde chance, oublier ses trois dernières années de souffrances et d'absences, lui montrait qu'il l'aimer. Mais d'un autre côté Gabriel était terrifié et se maudissait lui même, voilà depuis trois ans maintenant qu'il chercher d'avoir de ses nouvelles, chaque soir avant de s'endormir il se demandait pourquoi ça, qu'avait-il fait qui aurait pu provoquer son départ. D'un côté il désirait réellement connaître le pourquoi du comment les raisons qu'il l'avait poussé a partir, si c'était de sa faute si il avait fait quelque chose de mal, mais d'un autre il commençait a redouter . Qu'allait-elle lui répondre ?! Oui il avait peur de sa réponse, peur d'être là les bras ballants ne sachant que dire. Mais pourrait-il seulement lui pardonner un jour, de l'avoir laissé du jour au lendemain sans même prévenir, le jeune emo avait du s'occuper de sa mère qui sombrait de plus en plus dans l'alcool et la dépression, le monde sur lequel il avait été élevé, éduqué, par Opale et il le savait parfaitement, c'était effondré le matin ou il avait vu son lit froid et les draps impecables. Qu'elle s'en aille, qu'elle prenne ses distances, Gabi' l'aurait accepté mais qu'elle ne donne aucun signe de vie en revanche il avait plus de mal. Il n'était même pas sur de comprendre et d'accepter les raisons de son départ.

Lorsqu'elle murmura d'un ton presque inaudible son prénom, Gabriel plongea son regard dans celui, identique, de sa soeur essayant de connaître ses émotions de savoir ce qu'elle ressentait a ce moment précis . Mais la carapace qu'elle c'était formé au départ de leur père, n'avait pas disparu depuis le temps et se fut seulement lorsque Opale tomba a genou, pour se retrouver a la hauteur du jeune homme, et qu'une larme suivit par d'autres se mirent a couler sur ses joues que le jeune homme comprit qu'elle était réellement mal, et assaillies de remords . Gabriel n'avait quasiment jamais vu sa soeur pleurer, elle évitait toujours de le faire devant lui, c'est pour ça qu'il ne douta pas un instant de la sincérité de ses larmes. Mais là ou il fut encore plus surpris c'est lorsqu'elle le prit dans ses bras et elle le serra tellement fort qu'il ne put réprimer un sourire. Le jeune emo avait l'impression de retomber en enfance, à l'époque ou dés qu'il se faisait réprimander par un adulte il allait voir sa soeur, dés qu'il avait du chagrin c'était toujours elle qu'il allait voir, car c'était la seule a savoir trouver les mots. Combien de fois il avait rêvé de la tenir dans ses bras que maintenant il était complètement déconcerté. Inconsciemment, il entoura ses bras autour du torse d'Opale.

Opale prit la parole entrecoupé de sanglots, elle lui demander de lui pardonner. Gabriel se retira et regarda sa soeur avant de commencer :

« Je .. je.. »

Il ravala ses mots. Il ne savait même pas ce qu'il voulait dire, tellement il en avait a dire. Un larme perla sur sa joue et il continua :

« Je .. sais .. p-pas »

Il s'arrêta un instant. Avant de reprendre d'une toute petite voie .

« C'est t-tellement ... plus compliqué que ça ... »

Puis il sentit une deuxième larme coulait sur sa joue, suivit d'une troisième et il osa enfin posé la question qui lui brûlait les lèvres depuis trop longtemps déjà :

« P-pour ... p-p-pourquoi ? »

_________________
And if you go I wanna go with you ..
And if you die I wanna die with you ..
Take your hand and walk away.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/gabriel-fe
Opale Feeder
•> I am What I am
avatar

Féminin Nombre de messages : 302
Age : 31
YOUR FAVOURITE SONG : Beaucoup trop pour être répertoriées ici...
YOURS ACTIVITIES : Pareil que pour ma chanson favorite.
Date d'inscription : 05/03/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: Le Père-Noël
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: #__Anyone Else .. but you . [PV Opale <3]   Dim 25 Mai - 22:55

Et toutes ses paroles qui lui brisaient le cœur. Le lui piétinaient, lui détruisaient, encore et encore. Chacun de ses "pourquoi" étaient comme une évidence douloureuse, toujours plus douloureuse, encore plus douloureuse. Opale ne répondit pas tout de suite, et continuait de bercer son petit frère, qui pourtant était maintenant un homme. Toutes ces choses qu'elle avait manqué... Par sa propre faute. Par son propre choix. Qu'avait-il fait de ces années perdues ? Comment avait-il grandit, comment s'en était-il sortit sans elle ? Que des questions qu'elle aussi mourrait d'envie de les lui poser, mais elle devait d'abord... S'expliquer. Tout expliquer. Ça n'allait pas être chose facile. Ça allait sûrement faire ressortir tout ses vieux démons que la jeune femme avait vainement tenté d'enterrer. Mais pour lui, elle ferait tout, donnerait tout. Sa vie, s'il le fallait et sans hésitation.

Aussi, elle se décolla un peu de lui, son regard dans le sien, les larmes toujours tombantes sur son visage d'ange, puis elle passa sa main dans ses cheveux bruns et observa caque traits de son visage, un faible sourire au lèvre. Son visage s'était durcit, il avait murit physiquement et sûrement mentalement, et il était d'ailleurs devenu un très bel homme. Mais, quoiqu'on en dise, Opale voyait toujours son air enfantin, et ce petit visage de petit garçon qu'elle aimait choyer, avec les grands yeux bleus globuleux qu'il faisait à chaque fois qu'elle l'appelait "Gaby'chou". Gabriel. Son Gabriel. Mais comment avait-elle pu... ?

"Mon petit frère... Tu es toujours aussi mignon. Tu dois en faire tomber, des filles."


La jolie brune avait dit ça dans un petit sourire, toujours en passant sa main dans ses cheveux. Puis, son air devint plus grave. Elle savait qu'elle lui devait beaucoup, beaucoup d'explications, et cela risquait de prendre du temps. Mais qu'importe, c'était le minimum. Opale se fit peur elle-même en songeant qu'elle allait devoir lui raconter aussi sa "période sombre" d'il y a un an... Non. Non, pas maintenant. Elle ne voulait pas l'effrayer, ni le décevoir. Et qu'il allait être déçu, quand il le saura... Tellement de choses faites dans le noirs, en pensant à lui et ce qu'il dirait s'il la voyait dans cet état... Oui, résolument, il ne fallait rien lui dire là dessus.

Opale s'assit plus confortablement à coté de lui, sur un coté d'une hanche, tenant toujours dans ses bras son petit frère. Elle sécha ses larmes et regarda très sérieusement Gabriel dans les yeux, puis les baissa sous la honte, ne pouvant soutenir son regard implorant et perdu.

"Par où commencer... Tu sais, il y a tellement, tellement de choses que je regrette, Gabriel. C'était une décision murement réfléchie, j'y pensais depuis des mois, déjà... Mais jamais je n'arrivais à m'y résoudre. Je ne pouvais pas te laisser. Pas toi, mon petit frère, ma moitié, mon tout... Alors, j'avais décidé de ne finalement pas partir. Et puis, un soir, en rentrant de cours, j'étais seule à la maison avec maman. Tu te souviens, c'était le soir où tu étais resté avec des amis devant le lycée, et tu avais traîner un peu. A ce moment là, elle était plus... Plus saoul que d'habitude, et elle a commencé à me... me frapper."

Malgré elle, une autre larme coula sur sa joue. Raconter tout ça était douloureux, surtout à Gabriel. Mais il le fallait.

"Je ne comprenais pas pourquoi, elle me hurlait dessus des choses incompréhensibles, et moi je lui criais d'arrêter. N'y tenant plus, je suis montée en courant dans ma chambre alors qu'elle me poursuivait, et j'ai fermé ma porte à clef. Pendant qu'elle tambourinait derrière, en s'arrachant les poumons, j'ai... fais une valise vite fait, presque rien, tu sais que j'ai pratiquement tout laissé là bas. J'ai pris aussi ma guitare dans ma housse et je suis sortis par la fenêtre. J'ai couru jusqu'à la gare, et j'ai pris le premier train qui arrivait, et celui qui allait le plus loin. Quand j'ai réalisé ce que je faisais, il était déjà trop... tard..."

Cette fois, Opale éclata en sanglots, et se protégeait de ses deux mains, répétant en litanie des "pardonne-moi, pardonne-moi...". Elle n'osait plus regarder son frère.

_________________
Ne pas choisir, c'est encore faire un choix.

"Et j'ai choisis de l'abandonner. Je suis coupable."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Feeder
Such a lonely day ...
avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Age : 30
YOUR FAVOURITE SONG : ALL STAR - Smash Mouth
YOURS ACTIVITIES : Photographie of course x3
Date d'inscription : 13/05/2008

IT'S MAÏ LAÏFE !
_# IN LOVE WITH: N0B0DY__
_# ME &.& OTHERS:
_# HOW DO YOU FEEL ?: Lunatique

MessageSujet: Re: #__Anyone Else .. but you . [PV Opale <3]   Jeu 12 Juin - 22:32

Gabriel se mordit la lèvre etdétourna lentement le regard vers le reste du parc . Le tempsc'était arrêté comme figé et pourtant ilavait l'impression d'avoir déjà vécu ce moment,de savoir ce qu'il l'attendait. Il regarda les quelques personnes présents dans le parc, avait elles connus des moment d'incertitude avait il était malheureux, personne ne pouvait le dire tant qu'ils étaient là insouciant, inconscient même, à la limite de l'euphorie. Et bien que Gabriel eut l'impression a ce moment même d'appartenir a un monde a part, il ne pouvait s'empêcher d'être heureux, d'avoir retrouver sa soeur de savoir qu'elle était vivante présente a ces côtés. Il reconcentra son attention sur sa soeur qui c'était légèrement décalée de lui . Opale le fixait, et Gabriel comprit qu'elle le regardait qu'elle l'observait. Un peu gêné il baissa la tête, mais la releva aussitôt, c'était sa soeur après tout, puis il ancra son regard azur dans celui de sa soeur. SES yeux, ses yeux a elle, les même que lui sans aucun doute, ses yeux qu'il avait tant de fois observé dans le passé, ses yeux qui pour lui voulait dire soutien réconfort amour . Cette amour il le retrouvait maintenant dans les yeux bleu d'Opale. Il lui sourit, un faible sourire, oh que oui certes, mais s'en était déjà un . Un début, un commencement, un re-commencent, un nouveau départ. La voie d'Opale le tira doucement de sa torpeur. Elle avait fait une remarque sur les filles. Il eut un petit sourire en coin et dit doucement :

« On va dire que je n'ai pas eu beaucoup le temps de penser a ça ces dernières années .. »

C'était dur, c'était froid, c'était plein de sous entendus tous aussi méchants les uns que les autres. Dès le moment ou il eut fini le dernier mot, il regretta immédiatement instantanément et d'un petit souffle rauque il murmure :

« Je voulais pas dire ça .. désolé.. »

Il n'en pouvait plus de toute cette attente ces doutes ces moments. Il écouta donc Opale les yeux
fermés. Tout ce qu'elle lui racontait c'était la réalité. Sa réalité a elle, a aucun
moment il n'aurais pu penser ça. Sa mère lui avait juste dit qu'elle était passé prendre ses affaires,
sans même dire au revoir elle était partie. Il ouvrit ses yeux et regarda longuement le visage ravalé de larmes de sa soeur. Le jeune homme la regarda baissait la tête et répéter des Pardonne moi incessants . Il extirpa sa main de la poche de son pantalon et retira les deux mains d'Opale de son visage la forçant ainsi a le regarder dans les yeux puis il essuya ses larmes avec le paume de sa main

« Je ne t'en veux pas Opale, je ne t'en veux plus .. »

C'était vrai, ce qu'elle lui avait dit l'avait convainque définitivement, il ne le savait pas mais pour le moment ça lui suffisait. Il ne lui avait pas dit qu'il lui pardonnait ça aurait été un mensonge, il ne lui avait pas pardonné, mais ne lui en voulait pas pour autant .

« Je comprends que c'est était dur, Opale, tout ce qui se passait, maman et ses crises,
même moi. Tu étais trop jeune, et pourtant tu t'es occupé de moi comme si tu étais ma mère. Je
n'aurais pu rêver mieux tu sais, beaucoup d'enfants me demander qui étais ma mère, bien sur je leur disais maman, mais pour moi c'était toi je n'ai jamais eu d'autre mère que
toi, tu étais mon point d'attache tout ce que je connais tout ce que je suis c'est grâce a toi Opale, je sais pas si tu t'en rends compte..Alors je pense que tu peux comprendre ce matin là quand tu n'étais plus là. Quand j'ai compris que tu ne répondrais plus a mes coups de fils, que plus jamais tu me serrerais dans tes bras, plus jamais tu m'appellerais 'gaby'chou', plus jamais tu me consolerais, plus jamais tu serais là. Je sais pas si tu comprends Opale tout c'est effondré autour de moi. Je ne voulais plus me réveiller le matin savoir qu'il allait falloir faire, je restais des heures a côté du téléphone a attendre le moindre de coup de fil, le moindre signe de vie, un sms, une lettre n'importe quoi. Chaque bruit me faisait sursauter, c'était un espoir en plus. Tout m'était pénible tout me rappelait toi . Maman devenait de plus en plus insupportable ...»



Gabriel s'arrêta un instant et décrocha ses yeux de ceux de sa soeur puis il reprit :

« Et puis au bout d'un moment chaque journée devint monotones. Les jours se
ressemblaient. J'ai arrêter d'espérer. J'ai essayé de penser a moi, c'est égoïste certes, mais je t'en
voulais tellement . J'ai continué mes études tant bien que mal, et puis j'ai réussi a installer maman dans une maison spécialisée et je suis arrivée ici. Alors tu vois ma surprise de te trouver ici. Et pourtant je devrais t'en vouloir, je devrais m'énerver sur toi, mais je peux pas tu vois,c'est trop dur. Je peux pas t'en vouloir, mais je sais pas si je peux te pardonner Opale. Je sais pas, mais je ne t'en veux pas, c'est bizarre je sais mais .. je suis perdu . »



Gabriel laissa le silence s'installer entre lui et sa soeur puis pris d'un pulsion il la serra dans ses
bras ..

_________________
And if you go I wanna go with you ..
And if you die I wanna die with you ..
Take your hand and walk away.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plymouth-funroad.1fr1.net/we-love-you-f9/gabriel-fe
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: #__Anyone Else .. but you . [PV Opale <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
#__Anyone Else .. but you . [PV Opale <3]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À LA POURSUITE DES PIERRES PRÉCIEUSES : L'OPALE D'AUSTRALIE À 14H SUR LA 5
» Opale
» A la poursuite des pierres précieuses : L'opale d'Australie à 16h10 sur la 5
» opale ; opale de feu
» Un coucher de soleil dans une opale de feu, une galaxie dans une autre, voici quelques uns des plus beaux minéraux de la planète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLYMOUTH FUN ROAD  :: .:. CAMPUS .:. :: •> PLYMOUTH'S PARK-
Sauter vers: